VNF : une passerelle vers la logistique urbaine à Strasbourg


À Strasbourg, un chantier d’ouvrage au droit d’une écluse expérimente le transbordement de matériaux par voie d’eau qui pourrait se déployer plus largement.


© PAS
© PAS
C’est un chantier modeste (600.000 euros environ), mais emblématique par son lieu et sans doute annonciateur de nouveaux développements pour la voie d’eau en milieu urbain. Voies navigables de France (VNF) a procédé la semaine dernière au démontage de la passerelle piétonne au niveau de l’une des écluses de la Petite France, le quartier touristique par excellence de Strasbourg. Puis la ville de Strasbourg engagera la reconstruction au premier trimestre prochain pour une durée de quatre mois de l’ouvrage fermé depuis déjà près de deux ans en raison de son état de dégradation avancée. Les deux phases font appel à la voie d’eau : les matériaux démolis ont été évacués par barge et le dispositif sera retenu pour le déchargement/chargement au moment de la reconstruction, probablement par un dispositif de tablier poussé à partir de la berge.

"Une plateforme de transbordement à l’emplacement de l’ancien port de marchandises"


Mais la collectivité et VNF ne comptent pas en rester là. Elles souhaitent systématiser le recours à la barge, pour des chantiers au plus près de l’eau. L’option est ainsi retenue pour trois projets importants des prochaines années : le réaménagement des quais au bord de l’Ill entre la Petite France et le quartier universitaire, la reconversion de la Manufacture des tabacs et la réhabilitation des Bains municipaux. "L’hypothèse envisagée consiste en une plateforme de transbordement à installer à l’emplacement de l’ancien port de marchandises au centre-ville, ce qui la rendrait assez aisément accessible par barge-pousseur", complète Jérémie Leymarie, chef de l’unité territoriale Centre-Alsace de VNF. L’étape suivante est également identifiée : utiliser la voie d’eau pour la logistique urbaine de livraison du dernier kilomètre, sujet sur lequel Strasbourg affiche depuis plusieurs années l’ambition de la mise en œuvre, sans avoir pu réellement avancer jusqu’alors.

Mathieu Noyer

Mercredi 19 Octobre 2016



Lu 627 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse