Véhicule industriel : pessimisme pour l'année 2013


Les prévisions sur le marché français des véhicules industriels de plus de 5 tonnes ne sont guère optimistes. L'OVI de BNP Paribas Leasing Solutions anticipe une nouvelle baisse en 2013 après celle de 8,4 % l'an passé.


© Franck André
© Franck André
Perceptible mois après mois, c'est sans surprise qu'est constatée en 2012 la dégradation du marché du véhicule industriel de plus de 5 tonnes en France. Avec 43.400 immatriculations, le recul s'élève à 8,4 % tiré par la baisse de 11 % des tracteurs (23.673 unités) et de 3,2 % des porteurs (19.705). Pour l'OVI, cette tendance traduit "le non renouvellement des véhicules mis sur la route entre 2005 et 2008, et l'impact des incertitudes réglementaires (44 tonnes, écotaxe, Euro 6)". Dans le même temps, le marché des remorques et des semi-remorques résiste avec un repli de 2 % tandis que les véhicules légers chutent de 11,7 % (373.142 unités). Quant aux véhicules industriels d'occasion de plus de 5 tonnes, ils suivent la même courbe avec un recul de 8,7 % (52.154). Seule consolation, les marchés étant faibles, les délais de livraison se réduisent avec, dans le neuf, 51 jours pour un véhicule industriel et 36 jours pour un véhicule léger, et dans l'occasion, des délais de revente de 72 jours pour les tracteurs et de 95 jours pour les porteurs. Cas inhabituel : "Plus d'un tiers des tracteurs vendus d'occasion ont six ans et plus, ce taux grimpe à 65 % pour les porteurs".
Pas d'amélioration en vue
Au-delà de critères économiques, l'évolution du nombre d'immatriculations de camions neufs en 2013 est étroitement liée "à la clarification d'incertitudes réglementaires". L'arrivée de la norme Euro 6 en 2014, avec l'augmentation des prix associée, "devrait néanmoins dynamiser les ventes d'Euro 5 et, si la situation économique induit une baisse de l'usage des véhicules, le cycle de renouvellement devrait être nourri, en particulier pour les tracteurs achetés entre 2006 et 2008, trois années faste pour ce marché". Dans ce contexte, les prévisions d'immatriculation de véhicules industriels neufs de plus de 5 tonnes pour 2013 font apparaître une fourchette large comprise entre 40.000 et 45.000 unités. Prudent, l'OVI anticipe de son côté une légère baisse avec un volume de 42.500 matériels.
Érick Demangeon

Érick Demangeon

Lundi 4 Février 2013





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse