Veolia lance de nouvelles mesures d'économies


Veolia Environnement va se serrer un cran plus fort la ceinture à cause de la détérioration économique qu'il observe depuis avril, avec un gel d'investissements et des réductions de coûts.


© Transdev
© Transdev
Veolia, qui a constaté "une détérioration du contexte économique à partir d'avril 2012", va relever de 50 millions d'euros son objectif d'économies annuelles et renonce à 500 millions d'euros d'investissements cette année et l'an prochain. Au premier semestre, le numéro un mondial de la gestion de l'eau est sorti du rouge avec un bénéfice net de 153 millions d'euros, en raison d'une base de comparaison favorable - la perte du premier semestre 2011 avait été grevée par les exceptionnels - et des premiers effets de sa restructuration lancée en décembre.

Incertitude sur Transdev

Cette dégradation a particulièrement affecté la filiale de services énergétiques Dalkia en Italie ainsi que le marché des déchets en Europe et le prix des matières recyclées. Au premier semestre, le chiffre d'affaires de Veolia affiche une croissance de 1,6 %, à 14,78 milliards. Mais il recule de 9 % en prenant en compte les premières cessions décidées par Antoine Frérot, le PDG du groupe.
Goldman Sachs souligne néanmoins que le nouveau plan d'économies "pourrait aider à compenser une partie des faiblesses". Les difficultés économiques "montrent que notre plan de transformation était pleinement justifié" et nécessaire, a plaidé M. Frérot. Veolia a lancé en décembre 2011 un plan de restructuration visant à ramener son importante dette sous la barre des 12 milliards d'euros. L'ex-Générale des eaux a déjà vendu pour 3 milliards d'euros d'activités dans l'eau au Royaume-Uni et dans les déchets aux États-Unis. La troisième cession prévue est celle de Transdev, codétenue à 50-50 avec la Caisse des dépôts. M. Frérot a rappelé que l'institution financière publique s'était opposée à l'offre d'un investisseur financier (le fonds Cube de Natixis) et que les deux entités étaient en "discussions actives" pour trouver une alternative. Le patron du groupe n'est néanmoins pas certain qu'une transaction ait lieu avant la fin de l'année.

Marc Préel

Jeudi 2 Août 2012


Tags : transdev, veolia



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse