Vers un report de la taxe poids lourds ?


La FNTR, qui juge inconcevable une entrée en vigueur de l'écotaxe poids-lourds en juillet, a demandé au ministre des Transports un report au 1er octobre. La fédération affirme avoir été entendue.


© Franck André
© Franck André
Après TLF et l'OTRE, la fédération nationale des transports routiers (FNTR) demande le report de l'entrée en vigueur de la future taxe poids lourds. "La sécurisation du dispositif passe par une période préalable d'expérimentation nationale", a expliqué le 1er février la FNTR, qui considère que "l'entrée en vigueur ne peut donc se concevoir en juillet" et que "le report au 1er octobre s'impose". Elle affirme avoir été entendue sur ces différents points par le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, que ses représentants avaient rencontré la veille.
À l'issue de l'entrevue, le président de la FNTR Jean-Christophe Pic, s'est montré catégorique : "Le report de l'entrée en vigueur de la taxe poids lourds est une bonne nouvelle pour nos entreprises ainsi que la suppression de l'expérimentation alsacienne. Le ministre s'est également déclaré ouvert à une révision des taux de majoration forfaitaire. La taxe poids lourds doit être neutre pour nos entreprises".

Location et matériels agricoles

Pour l'organisation, "les barèmes de la taxe ne doivent pas être modifiés en 2014, "les taux de majoration, interrégional et intrarégionaux, doivent être revus, corrigés et améliorés" et la taxation alsacienne "supprimée et coordonnée avec la taxe nationale". L'organisation assure que ces trois objectifs ont aussi été "pris en compte" par Frédéric Cuvillier.
Selon elle, le ministre a également annoncé l'ouverture d'une réflexion sur les mesures d'accompagnement prévues par la loi Grenelle I ainsi que sur les points spécifiques soulevés par la FNTR concernant la location de véhicules industriels et la messagerie ainsi que la concurrence des matériels agricoles.
De son côté, l'Unostra s'est félicitée de la position du ministre mais réclame un report officiel de la taxe poids lourd et de l'expérimentation alsacienne. Elle affirme qu'elle ne "cédera pas sur ses autres demandes, à savoir le blocage réel des barèmes de la taxe pour deux ans, la réévaluation des taux de majoration, interrégional et intrarégionaux et la résolution du cas particulier de la location de véhicules, et des transports agricoles".

Franck André

Lundi 4 Février 2013





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse