Via Marseille Fos décline son programme 2015 en cinq types d'actions


L'association Via Marseille Fos (VMF) a dressé mardi 9 décembre le bilan de l'année 2014 et présenté le programme 2015 des missions promotionnelles, des actions commerciales, des réceptions et des participations aux salons professionnels. À l'international, la Méditerranée reste une nouvelle fois le cœur de cible.


© Vincent Calabrèse
© Vincent Calabrèse

Selon Hervé Balladur, le président de Via Marseille Fos (VMF), cinq types d'événements marqueront l'année 2015 : les missions promotionnelles auprès des clients, les réceptifs, les actions de promotions de pré et post-acheminement permettant d'aller au-delà de l'hinterland naturel du port de Marseille, les salons professionnels et les actions à l'international.
Ainsi, en janvier, VMF organisera une mission à Nice, en partenariat avec la CCI de Nice. En mars, elle se rendra dans la région de Toulouse, Bordeaux et Cognac. En mars ou avril, une délégation participera à Lyon au Forum de l'international, organisé avec la CCI lyonnaise. En septembre, la place portuaire marseillaise se déplacera à Dijon, en Bourgogne. Le mois suivant, elle franchira la frontière suisse pour aller participer, à Genève, au Forum économique rhodanien. Enfin, en décembre, VMF partira à Paris à la rencontre des chargeurs français, en prenant part à un atelier, en partenariat avec l'AUTF.


"Promotion du transport combiné"


Dans le cadre de ses "réceptifs", une délégation se rendra à Arles, en février ou mars, à la rencontre des chargeurs membres de l'association Procamex. En juin, elle organisera une manifestation à Strasbourg.
Sur le plan des actions en faveur du développement des moyens de pré et post-acheminements, VMF se déplacera en janvier à Nancy. Dans le cadre d'un partenariat avec la CCI de Meurthe-et-Moselle, elle assurera la promotion des services de transport combiné de T3M. À cet égard, Christine Cabau-Woehrel, la présidente du directoire du GPMM, a insisté : "J'encourage les armateurs et les transitaires à utiliser la navette Fos-Nancy qui devient hebdomadaire". De même, en février, une délégation se rendra à Clermont-Ferrand pour promouvoir la navette Ferrovergne.
Quant aux salons professionnels, Hervé Balladur indique que VMF sera notamment présente au SITL de Paris (qui se déroulera à la porte de Versailles du 31 mars au 2 avril). L'association se rendra également au salon Transport Logistic, à Munich, du 5 au 8 mai, et au salon Medfel, à Perpignan, du 28 au 30 mai. Il ajoute que l'association occupera aussi un stand à Marseille, au StimMed, qui se tiendra du 11 au 28 juin. Puis VMF assurera sa présence à Top Transport (les 29 et 30 octobre dans la Cité phocéenne), salon dont il regrette cependant qu'il se soit écarté du transport maritime.

VMF enfoncera le clou en Méditerranée

À l'international, Via Marseille Fos continuera de s'intéresser de près à la Méditerranée. "En Algérie, nous sommes en contact avec les ministères et les autorités portuaires pour préparer une mission en février", souligne Hervé Balladur. En juillet, l'association doit se rendre en Israël (Haïfa, Ashdod ou Tel Aviv). Sur ce pays, VMF a en ligne de mire "le conteneur et les fruits et légumes". Elle a également prévu de retourner en octobre au Maroc (Tanger puis Agadir - au lieu de Casablanca) et conduira une nouvelle mission en novembre en Turquie (Istanbul et Izmir)
À propos d'Israël, Christine Cabau-Woehrel souligne : "Faire transiter ses marchandises par le port du Sud de l'Europe permet de faire gagner cinq à six jours de transit-time. Il est donc pertinent de massifier les volumes intraméditerranéens destinés à l'Europe. Les Israéliens se placent dans cette démarche. La Turquie peut leur emboîter le pas. Car, dans ce pays, la croissance est énorme. Elle a profité de sa présence devant la communauté des professionnels pour indiquer que le GPMM devrait achever l'année 2014 sur une croissance de trafic 7 %, dans le secteur du conteneur, par rapport à 2013.
Parmi les observations recueillies dans l'auditoire, on a entendu Jaap van den Hoogen, président de l'AACN, suggérer l'organisation d'un "owners day" (journée consacrée aux armateurs). Christine Cabau-Woehrel a observé qu'inviter les partenaires des grandes alliances permettrait de résoudre les problèmes de concurrence qui nuirait à la réussite de ce type d'opération. Elle a également souligné qu'il ne fallait pas négliger les compagnies maritimes de taille régionale. Pour sa part, Nils Schaer, directeur de Zim France, a regretté que des actions promotionnelles en Amérique du Nord ne soit pas prévues pour 2015. Ces observations constituent autant de pistes de réflexion pour VMF dans la préparation des programmes des années à venir. Hervé Balladur, lui, préfère "enfoncer le clou en 2015" en Méditerranée.

Un appel à projet européen ouvert aux pays extra communautaires

Rebondissant sur les propos tenus par Hervé Balladur sur le projet de ligne Tanger-Marseille, la présidente du directoire du GPMM a indiqué mardi 9 décembre que, dans le cadre des autoroutes de la mer, "un nouvel appel à projet européen a été ouvert avec un port européen et un port non européen". Elle a expliqué que les pays du Maghreb et la Turquie sont concernés par cet appel à projets communautaire qui prévoit "des aides au démarrage". Et d'ajouter à l'adresse des armateurs et transporteurs routiers présents dans la salle : "Via Marseille Fos et le Grand Port maritime seront présents. Les Marocains sont intéressés. L'appel d'offres est ouvert jusqu'au 26 février 2015". Quant à Hervé Balladur, il a souligné : "Sur le Maroc, le trafic est composé de remorques mais il y a également des fruits et légumes et du conteneur".

Vincent Calabrèse

Mercredi 10 Décembre 2014



Lu 668 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse