Via Marseille Fos entend resserrer les liens avec l'Algérie


Une délégation algérienne, composée de responsables portuaires, de professionnels du transport maritime et d'industriels, est venue à Marseille à l'invitation de l'association Via Marseille Fos. Une visite dont l'objectif affiché était de resserrer une nouvelle fois les liens entre le port de Marseille et l'Algérie, qui constitue le deuxième client du port phocéen derrière la Chine dans le secteur des marchandises diverses.


Via Marseille Fos a reçu une délégation algérienne d’une soixantaine de personnes © Vincent Calabrèse
Via Marseille Fos a reçu une délégation algérienne d’une soixantaine de personnes © Vincent Calabrèse
La communauté portuaire marseillaise a reçu les 11 et 12 octobre à Marseille une importante délégation algérienne composée d'une soixante de personnes. Pour Hervé Balladur, le président de Via Marseille Fos (VMF), l'association promotionnelle qui organisait l'événement, ce dernier s'inscrivait "dans le prolongement de la mission effectuée en janvier à Alger".
Recevoir cette délégation a permis aux responsable des ports d'Arzew, Skikda et Béjaïa, ainsi qu'à des transitaires, armateurs et agents maritimes mais aussi industriels et exportateurs algériens de venir découvrir ou visiter de nouveau les installations des bassins Ouest (les terminaux à conteneurs opérés par Eurofos et Seayard puis les quais gérés par Sosersid - groupe ArcelorMittal) ainsi que les bassins Est (Med Europe Terminal). Après avoir rencontré Hervé Balladur, qui a animé la réunion s'étant déroulée à Fos-sur-Mer la première journée, Mohamed Hafiane, le président du nouveau groupe de services portuaires algérien Serport, s'est également rendu à la direction du GPMM, où il a été reçu le lendemain par Christine Cabau-Woehrel, la directrice générale de l'établissement. Il s'est également entretenu avec la direction de l'entreprise MGI pour aborder le dossier de l'informatisation des ports du pays.

"Formation, systèmes informatiques et logistique"


Quant à la profession des transitaires algériens, le président de l'UNTCA (Union nationale des transitaires et commissionnaires de transport) et son entourage ont évoqué les questions douanières avec les responsables de l'administration française et ont rencontré des logisticiens. "Nous souhaitons bénéficier de leur expertise pour développer la supply chain dans le pays", a indiqué Djelloul Aouidette, son président.

Au deuxième rang derrière la Chine

Une délégation marseillaise conduite par l'association de promotion du port de Marseille-Fos s'était rendue à Alger en janvier pour travailler notamment sur la formation et les échanges douaniers.
Dans le secteur des marchandises diverses, l'Algérie constitue le deuxième marché derrière la Chine pour le port de Marseille-Fos. Longtemps dominés par la remorque et le conventionnel, les flux destinés à l'Algérie ont été peu à peu gagnés par la conteneurisation.
Avec la baisse du prix du pétrole brut, le pays tente de freiner ses importations et de faciliter ses exportations. Djelloul Aouidette explique d'ailleurs que l'administration algérienne a donné aux industriels la possibilité de se doter du label OEA pour simplifier les formalités des entreprises qui se tournent vers l'export.
Pour l'heure, la restructuration des échanges souhaitée par l'État algérien ne s'est pas encore concrétisée par un véritable rééquilibrage des flux. Les deux opérations conduites par Via Marseille Fos cette année avec l'Algérie ont vocation à resserrer les liens entre les professionnels pour positionner Marseille comme le hub de l'Europe du Sud.
Les portuaires marseillais insistent souvent sur les deux atouts majeurs dont bénéficie Marseille-Fos comparé au ports du Nord de l'Europe : la compétitivité de son transit-time vis-à-vis d'Alger et la diversité de son offre de transport maritime.

30 services directs sur l'Algérie en sortie de Marseille

"Le Maghreb constitue, tous trafics confondus, le premier client du port de Marseille-Fos. Des trois pays partenaires, l'Algérie domine les échanges Nord-Sud avec un volume de presque 10.000 tonnes, devant la Tunisie et le Maroc", explique Amal Louis, présidente de l'AACN et chef des lignes Afrique du Nord de Marfret. Selon la spécialiste du secteur, le Grand Port maritime de Marseille (GPMM) totalise une trentaine de services directs sur le secteur et une dizaine en transbordement. Elle dénombre, sur le pays, 9 services conteneurisés directs, dont 6 dans les bassins Est et 3 dans les bassins Ouest. Dans le secteur du multipurpose et du con-ro, elle comptabilise 3 services hebdomadaires. En matière de passagers, elle chiffre de 1 à 2 par semaine le nombre de départs sur Alger en sortie du port phocéen. "Au-delà de ces lignes directes, l'Algérie est également desservie en sortie de Fos par des services en transbordement via Algésiras, Malte ou Barcelone", ajoute-t-elle. Amal Louis estime en outre qu'on peut proposer des liaisons Anvers-Alger en 5 jours, un Paris-Béjaïa ou Oran en 4 jours ou relier enfin l'Équateur à Alger ou Ghazoauet en 30 jours.


Vincent Calabrèse

Jeudi 13 Octobre 2016



Lu 1311 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse