Vif différend territorial en mer de Chine méridionale



Vif différend territorial en mer de Chine méridionale
La Chine a affirmé vendredi 30 octobre qu'elle rejetterait dans tous les cas les conclusions de la Cour permanente d'arbitrage (CPA), organisation internationale qui s'est déclarée compétente pour juger certains aspects du vif différend territorial opposant Pékin et Manille en mer de Chine méridionale. La CPA, basée à La Haye, s'est déclarée jeudi 29 octobre compétente dans l'affaire des revendications territoriales de Pékin en mer de Chine du Sud, jugées "illégales" par les Philippines. Elle a estimé que le différend porte "sur l'interprétation ou l'application de la Convention" de l'ONU sur le droit de la mer, ratifiée par les deux pays. "Nous ne participerons pas à cette procédure, nous n'en accepterons pas les conclusions", a réagi Liu Zhenmin, vice-ministre chinois des Affaires étrangères. La Chine avait déjà exprimé à maintes reprises son refus d'un arbitrage international, dont elle estime qu'il bafouerait sa souveraineté. "Les Philippines ont demandé cet arbitrage sans le consentement de la Chine, ce n'est pas une procédure de bonne foi, Manille y recourt non pour résoudre notre différend mais pour nier les droits (territoriaux) de la Chine", a poursuivi Liu Zhenmin. "La décision de la Cour (sur sa compétence) ou le résultat de l'arbitrage ne modifieront pas notre position, ni n'affecteront la souveraineté et la juridiction de la Chine" dans la région, a-t-il poursuivi. La mer de Chine méridionale est devenue le théâtre d'une lutte d'influence sino-américaine.
Les États-Unis ont provoqué la colère de la Chine mardi 27 octobre en envoyant un destroyer croiser à moins de 12 milles d'îlots artificiels que Pékin a construits sur des récifs de l'archipel des Spratleys. Pékin revendique la souveraineté de la plus grande partie de la mer de Chine méridionale, carrefour de routes maritimes stratégiques, et dont certaines zones sont également disputées par le Vietnam, la Malaisie, les Philippines et le sultanat de Brunei. En 2012, après que les marines chinoises et philippines se furent brièvement toisées, Pékin avait pris possession d'une zone riche en poisson se trouvant dans la zone économique exclusive des Philippines. La CPA s'est dite compétente pour juger sept des quinze requêtes philippines, dont certaines réfutant le statut d'"île" de certains récifs ou assurant que la Chine a interféré avec des activités de pêche philippines. La Cour organisera des audiences à huis-clos, et un jugement n'est pas attendu avant 2016. Créé en 1899, la CPA est une organisation intergouvernementale ayant pour fonction de faciliter le règlement de litiges entre États.

AFP

Lundi 2 Novembre 2015



Lu 202 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse