Vinci : concessions et acquisitions ont dopé le premier semestre


Le groupe de BTP et concessions Vinci a dégagé un peu plus d'un milliard d'euros de bénéfices lors d'un premier semestre très dynamique, grâce aux concessions et aux acquisitions, et a confirmé ses prévisions pour l'année 2017.


Barrière de péage de Chusaca, à la sortie de Bogotá, en Colombie © Vinci Juan Moreno Espinel
Barrière de péage de Chusaca, à la sortie de Bogotá, en Colombie © Vinci Juan Moreno Espinel
Le bénéfice net de Vinci est ressorti en hausse de 11,9 %, à 1,03 milliard d'euros, de janvier à juin, une publication conforme aux attentes qui a permis au groupe de réitérer sa prévision d'une augmentation, non chiffrée, de son chiffre d'affaires et de ses résultats cette année. Sur la première moitié de l'exercice, le chiffre d'affaires s'est établi à 18,5 milliards d'euros, en progression de 5,1 % sur un an.
Des acquisitions ont fait gonfler les revenus, précise le groupe : celles en 2016 d'Aerodom et Aéroports de Lyon par Vinci Airports, de la société Lamsac-Pex au Pérou par Vinci Highways, et en 2017, de Novabase IMS au Portugal par Vinci Énergies. À structure comparable, la hausse est de 3,6 %. Quant au résultat opérationnel courant, il bondit de 8,9 % à 1,85 milliard d'euros.
Vinci Énergies, la filiale Eurovia et Vinci Constructions, qui forment le pôle "contracting", affichent une activité en hausse de 2,8 % au premier semestre, à 15,1 milliards d'euros. De son côté, l'activité bâtiment est "tirée par le dynamisme du secteur immobilier" et le groupe a engrangé les premiers contrats liés au Grand Paris Express. Vinci Immobilier voit son activité bondir de 46,4 %, à 388 millions d'euros.
Sur le semestre, le pôle concessions, très rentable, affiche de son côté une forte croissance de 11,8 % de son chiffre d'affaires, à 3,2 milliards d'euros. En son sein, celui de Vinci Airports bondit de 46 %, à 664 millions d'euros, tandis que le chiffre d'affaires de Vinci Autoroutes progresse de 3,7 % à 2,45 milliards.

Carnet de commandes en hausse

Fort d'une rentabilité en progression et dans "un environnement économique en amélioration", le groupe confirme sa perspective d'une "hausse" non chiffrée de ses revenus et de ses résultats en 2017. Cette année verra le "retour à la croissance en France" dans le "constructing", tandis qu'"à l'international, l'activité reste contrastée en raison de la situation déprimée persistante des prix du pétrole et des matières premières", avertit le groupe. Pour Xavier Huillard, le PDG de Vinci, ce premier semestre "confirme le dynamisme de nos concessions autoroutières et aéroportuaires et une reprise de l'activité et des prises de commandes dans le "contracting"".

"Ce premier semestre confirme le dynamisme de nos concessions autoroutières et aéroportuaires"


Le pôle "contracting" enregistre déjà une reprise de l'activité en France comme à l'international, tandis que "les prises de commandes sont en hausse et les carnets en progression pour les trois divisions de la branche", souligne-t-il. Le carnet de commandes s'affiche, à fin juin, à 30,7 milliards d'euros, en hausse de 5 %, dont + 8 % en France et + 2 % à l'international. Et deux nouveaux contrats liés au Grand Paris Express, non encore intégrés au carnet de commande, ont été annoncés depuis fin juin, rappelle Vinci.
Il s'agit des travaux de génie civil du tronçon T3A de la ligne 15 Sud reliant Boulogne à Issy- les-Moulineaux, pour 513 millions d'euros, remportés par un groupement d'entreprises piloté par Bouygues et comprenant Solétanche-Bachy, filiale de Vinci Construction et, sur cette même ligne 15 Sud, de la construction de la gare de Noisy-Champs, par un groupement piloté par Vinci Construction associé à Spie Batignolles, pour 156 millions d'euros. Les résultats du troisième trimestre seront publiés le 24 octobre.

AFP

Jeudi 10 Août 2017



Lu 745 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse