Vinci en piste pour exploiter deux aéroports japonais


L'entreprise française de construction et de concessions Vinci, associée dans un consortium au groupe financier japonais Orix Corporation, a été présélectionnée pour devenir le nouvel exploitant des aéroports internationaux du Kansai et d'Osaka, deux des principales plateformes aéroportuaires au Japon.


L'aéroport international du Kansai est bâti sur une île artificielle à une cinquantaine de kilomètres d'Osaka © ADPI
L'aéroport international du Kansai est bâti sur une île artificielle à une cinquantaine de kilomètres d'Osaka © ADPI
Vinci est en piste pour exploiter deux aéroports internationaux au Japon, a annoncé le groupe mardi 10 novembre. Vinci Airports, la filiale de Vinci en charge du développement et de l'exploitation de 25 aéroports dans le monde, espère "conclure un accord de projet" d'ici la fin de l'année avec la New Kansai International Airport Company (NKIAC), propriétaire des aéroports. Si les négociations aboutissent, le contrat de concession, d'une durée de 44 ans, prendra effet au 1er avril 2016. Son montant n'a pas été communiqué.

Kansai et Osaka

La future société concessionnaire sera financée à hauteur de 260 milliards de yens (environ 1,94 milliard d'euros), dont 80 milliards de yens (environ 597 millions d'euros) seront apportés par les actionnaires. Vinci Airports et Orix détiendront chacun 40 % des parts de l'entité. Les 20 % restants seront partagés entre plusieurs entreprises du Kansai, région fortement industrialisée de l'Ouest du Japon.
L'aéroport international du Kansai (KIX), bâti sur une île artificielle à une cinquantaine de kilomètres d'Osaka, a longtemps souffert de la concurrence de Tokyo. Mais la forte croissance du nombre de touristes asiatiques lui a redonné de nouvelles perspectives, les autorités aéroportuaires espérant atteindre pour cet été 1.000 vols hebdomadaires, un total jamais atteint. L'aéroport international du Kansai a accueilli un peu plus de 20 millions de voyageurs entre avril 2014 et mars 2015. Ce chiffre s'élève à 34,6 millions, en y ajoutant la fréquentation de l'aéroport international d'Osaka. Celui-ci, aussi appelé aéroport d'Itami, dessert principalement des destinations domestiques.
Grâce à ce contrat, Vinci Airports développe sa présence en Asie. Elle détenait trois aéroports au Cambodge, dont celui de Phnom Penh, sur le continent jusque-là. En 2014, son chiffre d'affaires s'est élevé à 717 millions d'euros.

AFP

Mardi 10 Novembre 2015



Lu 315 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse