Vinci investit 276 millions d'euros dans les aéroports portugais


Le gestionnaire aéroportuaire portugais ANA, filiale de Vinci, va investir 276 millions d'euros en quatre ans dans les aéroports portugais, portés par une croissance du trafic de 8,6 % en une année.


L'aéroport de Lisbonne fait partie des dix plateformes portugaises rachetées par la filiale de Vinci © ANA
L'aéroport de Lisbonne fait partie des dix plateformes portugaises rachetées par la filiale de Vinci © ANA

ANA va investir "276 millions d'euros d'ici à 2018" dans les aéroports portugais. La filiale du groupe français Vinci est convaincu par la croissance affichée ces dernières années par ces plateformes qui "ont accueilli 34 millions de passagers" entre septembre 2013 et août 2014, selon le patron d'ANA, Jorge Ponce de Leao. Le groupe compte "augmenter la capacité des aéroports et améliorer le confort des passagers", a précisé ANA.
Le groupe aéroportuaire avait annoncé en juillet 2014 une augmentation des taxes d'aéroport de 7,56 % à Lisbonne et de 1,5 % à Porto pour le 1er décembre prochain. Le président de la compagnie aérienne portugaise TAP, Fernando Pinto, a exprimé sa "préoccupation quant à la vitesse" d'augmentation des taxes aéroportuaires.

Dix aéroports pour 3 milliards

ANA a notamment invoqué, le 1er octobre, la nécessité de prendre en compte l'inflation et les besoins en investissement. "Les taxes de l'aéroport de Lisbonne restent inférieures à la moyenne des aéroports européens comparables", a fait valoir le patron du gestionnaire aéroportuaire, ajoutant que "les prix des billets d'avion à destination de Lisbonne continuent de baisser". Le groupe de BTP et concessions Vinci avait déboursé l'an dernier trois milliards d'euros pour obtenir la gestion des dix aéroports portugais, dont Lisbonne, Porto, les Açores ou encore Madère. Le contrat de privatisation avait été signé en février 2013 avec l'État portugais pour une durée de cinquante ans.
Les aéroports portugais sont "le vaisseau amiral" du groupe, a souligné Nicolas Notebaert, le président de Vinci Airports, dont les 23 aéroports, au Portugal, en France et au Cambodge ont vu passer 43 millions de passagers en 2013.
Le patron de la branche a indiqué que Vinci Aiports comptait développer ses activités sur plusieurs continents, en Europe, en Amérique latine et en Afrique francophone et lusophone, notamment au Burkina Faso et au Mozambique.


AFP

Jeudi 2 Octobre 2014



Lu 174 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse