Volvo Group lâche la bride à ses marques de poids lourds


Volvo Group va distinguer davantage ses différentes marques de poids lourds, dont Renault Trucks, en décentralisant leur gouvernance. Le numéro deux mondial du secteur espère ainsi augmenter les performances de chacune .


Volvo va offrir à ses marque l'autonomie dans la définition de produits, le marketing et la communication © Renault Trucks
Volvo va offrir à ses marque l'autonomie dans la définition de produits, le marketing et la communication © Renault Trucks
Volvo, a annoncé une réorganisation pour donner plus d'indépendance commerciale à ses marques de poids lourds. "Les efforts des dernières années pour trouver des synergies ont donné des résultats", a déclaré le directeur général, Martin Lundstedt, arrivé à la tête de l'entreprise du groupe suédois en octobre.
"C'est un changement important dans notre façon de mener notre activité poids lourds, avec des attributions étendues pour nos divisions commerciales pour contrôler et développer leur activités et une responsabilité explicite de rentabilité et de croissance", a-t-il ajouté.

Des résultats distincts

La réorganisation implique que le numéro deux mondial de la construction de poids lourds publiera les résultats de chacune des marques – la suédoise Volvo, la française Renault, la japonaise UD Trucks et l'américaine Mack –, alors qu'il ne révélait jusque-là que l'évolution de leurs ventes. Par ailleurs, des dirigeants de ces marques entreront au comité exécutif de la maison mère, comme le président de Renault Trucks, Bruno Blin.
Le syndicat CFE-CGC de Renault Trucks a salué cette décentralisation, soulignant le bien-fondé de l'"autonomie dans la définition de produits, dans le marketing, dans la communication, dans les supports commerciaux".
Selon lui, "la vision idéologique et technocratique a vécu et disparaît". Mais il a estimé que les suppressions de postes récentes avaient provoqué "une forte perte de compétences, la disparition d'équipes commerciales performantes, la destruction de services support indispensables".
Renault Trucks, l'un des gros employeurs de l'agglomération de Lyon, a enchaîné en 2014 et 2015 deux plans sociaux, aboutissant au départ d'un millier de salariés.

AFP

Jeudi 28 Janvier 2016



Lu 288 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse