XL Airways entre en restructuration


La compagnie XL Airways, dans le rouge depuis 2013, est entrée dans une nouvelle phase de restructuration avec la dénonciation des accords collectifs de ses personnels navigants et sol pour augmenter leur productivité, a indiqué mercredi 8 octobre son PDG.


Neuf salariés du sol sur les 650 employés de XL Airways seront licenciés © XL Airways
Neuf salariés du sol sur les 650 employés de XL Airways seront licenciés © XL Airways
XL Airways, toujours en pertes, entre en restructuration. "Je suis confronté à une évolution de marché qui n'est pas bonne pour la France. On est dans un process qui dépasse XL qui touche toutes les compagnies françaises", a expliqué Laurent Magnin dans un entretien, faisant référence à la nécessité pour les transporteurs de s'adapter pour être compétitives. Le dirigeant a souligné la difficulté pour le pavillon français de résister dans un secteur ultra concurrentiel, faisant état d'écarts de coûts importants entre les compagnies françaises et étrangères.
Les accords collectifs ont été officiellement dénoncés lundi 6 octobre. Et "l'objectif est de signer de nouveaux accords si possible dans les deux mois. On est très lucide les uns et les autres sur le fait qu'on doit être en ordre de bataille pour repartir en janvier sur de nouvelles bases", a poursuivi le PDG, à la tête de la compagnie depuis 2006 et, par ailleurs, vice-président de la Fédération nationale de l'aviation marchande (Fnam).
Le dirigeant entend abandonner entièrement le réseau moyen-courrier pour se consacrer aux seules lignes rentables long-courriers. "La compagnie était bénéficiaire en 2007, 2008, 2009 puis en 2011. 2012 a été le tournant, on a commencé à perdre beaucoup d'argent avant d'être en pertes en 2013", a rappelé Laurent Magnin. En 2010, elle avait pâti du volcan islandais et de la faillite d'un tour opérateur. "On doit retrouver rapidement un équilibre bénéficiaire", a-t-il insisté. Il estime que l'augmentation de la productivité des personnels doit se situer dans une fourchette de 10 à 15 %.
Par ailleurs, neuf salariés du sol sur les 650 employés du groupe seront licenciés. "Au sol, nous avons une réelle réduction de l'activité en raison d'une baisse drastique de l'activité moyen-courrier. Ce qui nous oblige à licencier neuf personnes", a indiqué le PDG. "Nous avons informé les personnels", a-t-il enfin déclaré, soulignant la volonté de négocier dans un dialogue social constructif.

AFP

Jeudi 9 Octobre 2014



Lu 195 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse