Zim songe encore à sa scission


Bien qu'ayant enregistré au cours du troisième trimestre 2012 d'aussi bons résultats qu'en 2010, au cours de la même période de l'année, l'armateur israélien Zim continue de négocier avec les représentants de l'État une éventuelle scission de la compagnie. Il attribue notamment ces bons chiffres à l'amélioration de la conjoncture sur les marchés où il est présent, aux efforts de réduction des coûts d'exploitation fournis et aux bénéfices de la saison de pointe.


© Zim
© Zim
Au cours du troisième trimestre de l'année, le chiffre d'affaires de Zim a augmenté de 9 % par rapport à la même période de 2011 pour s'établir à un peu plus d'un milliard de dollars. Selon la direction de l'armateur de Tel-Aviv, cette hausse de chiffre est due à une augmentation de 10 % des taux de fret moyens qui sont passés en un an de 1.310 dollars par conteneur de vingt pieds à 1.444 dollars au cours du trimestre écoulé. En revanche, le nombre d'EVP transportés s'est élevé au cours de cette période à 617.000, soit un repli de 4,5 % de moins par rapport au troisième trimestre 2011 et une légère hausse de 2 % comparé au deuxième trimestre de l'année en cours.

"L'armateur attend la décision de Tel-Aviv"


L'armateur ajoute que le troisième trimestre s'est achevé sur un résultat d'exploitation (ebit) de 80 millions de dollars alors qu'il avait enregistré une perte de 63 millions de dollars l'an dernier au cours de la même période. Le résultat brut d'exploitation s'élève donc à 125 millions de dollars. Un montant qui constitue une amélioration de 80 millions de dollars par rapport à l'an dernier en matière de résultat d'exploitation et de résultat brut d'exploitation.

Trésorerie en net redressement

La trésorerie opérationnelle de Zim a connu un redressement de pas moins de 80 millions de dollars puisqu'elle est passée de 23 millions de dollars au troisième trimestre de 2011 à 102 millions de dollars cette année.
Les bons chiffres enregistrés au troisième trimestre n'incitent toutefois pas l'armateur au retour à la confiance. Il se dit conscient que le secteur reste toujours très vulnérable car de nouveaux navires sont régulièrement mis sur le marché, alors que la demande reste peu soutenue et que le prix du combustible demeure élevé. Il reste d'ailleurs en négociations avec les représentants de l’État israélien pour réclamer l'éclatement de Zim.
La flotte actuelle de l'armateur est composée d'une centaine de navires représentant une capacité globale de 337.000 EVP. L'armateur dit proposer une soixantaine de services.

Vincent Calabrèse

Mardi 27 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse