Zooplus et Rhenus Logistics s'implantent en Bourgogne


Avec un chiffre d'affaires de plus de 4 milliards d'euros en 2013, Rhenus Logistics a développé en Allemagne une expertise dans le e-commerce. Illustré par l'accompagnement de son client Zooplus en Bourgogne, ce savoir-faire est l'un de ses axes de développement en France.


Rhenus est déjà le prestataire de Zooplus en Allemagne © Rhenus
Rhenus est déjà le prestataire de Zooplus en Allemagne © Rhenus
Après Amazon, Honeywell et Tempo One, c'est au tour de Zooplus de choisir le Grand Chalon en Bourgogne pour y déployer sa logistique. Distributeur allemand de produits en ligne pour animaux, le web-marchand a demandé à Rhenus Logistics de l'accompagner sur le sol national. Outre leur origine germanique commune, les deux sociétés se connaissent bien puisque Rhenus est déjà le prestataire de Zooplus à Hoerselgau en Allemagne et à Tilburg aux Pays-Bas.

"Centre de distribution pour la France et l'Espagne"


En Bourgogne, la nouvelle plate-forme partiellement automatisée sera opérationnelle à compter du 1er janvier 2015. Située à Sevrey (Saône-et-Loire) au sud de Chalon-sur-Saône, elle s'étend sur une surface de plus de 22.500 m2 extensible et emploiera à terme 200 personnes. Loué auprès de Foncière des Régions, le bâtiment deviendra alors le centre de distribution de Zooplus pour la France et l'Espagne. Et dans l'attente de son ouverture, les commandes sur ces deux zones seront toujours traitées depuis l'Allemagne et les Pays-Bas.

Terre d'accueil logistique

Première région française en équipements routiers et autoroutiers avec sept autoroutes sur 660 km, la Bourgogne est également reliée par rail et voie d'eau à plusieurs grands ports européens, dont Le Havre, Marseille-Fos et Zeebrugge. En fluvial par exemple, elle compte quatre ports : Chalon-sur-Saône Nord et Sud, Mâcon, Pagny et Gron. La concentration de ces infrastructures est propice au développement des activités logistiques et a d'ailleurs pesé dans l'implantation de Zooplus et de Rhenus sur le Grand Chalon. Leur arrivée y marque l'achèvement du projet Distripôle. Réservées à la location et à la logistique, ses quatre plateformes formant un ensemble de 110.000 m2 réalisé par la Foncière des Régions, sont aujourd'hui occupées. Aussi, le Grand Chalon envisage-t-il d'aménager d'ici fin 2017 une nouvelle zone de 100 hectares baptisée Saônéor à proximité de l'autoroute A6. Avec plus de 200 entreprises, la logistique représente plus de 11 % des actifs salariés sur le Grand Chalon avec 5.000 emplois.

Érick Demangeon

Mardi 14 Octobre 2014



Lu 814 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse