En bref...

Les dockers ont protégé leur convention collective  13/10/2017

Après les routiers, les dockers : la Fédération CGT des ports et docks (FNPD) affirme vendredi 13 octobre avoir obtenu que la convention collective du secteur ne puisse être remise en cause par des accords d'entreprise après l'entrée en vigueur de la réforme du Code du travail. Deux réunions cette semaine avec des représentants des ministères des Transport, du Travail et les organisations patronale (UNIM et UPF) ont permis d'arriver à "un protocole d'accord actant le principe de faveur de notre CCNU (Convention collective nationale unifiée), annonce la fédération. À l’issue de ces discussions, "il a été confirmé aux partenaires sociaux que l’ensemble des stipulations en vigueur de la convention collective nationale unifiée "ports et manutention" relatives au contrat de travail, conserve son caractère impératif, compte tenu des spécificités de la branche reconnues par la loi en 2008 puis en 2015", a commenté le ministère des Transports.
La Fédération CGT des ports et docks précise avoir décidé de "suspendre" une grève des heures supplémentaires engagée depuis le 2 octobre et lève son appel à 24 heures de grève lundi 16 octobre.
En revanche, elle maintient son mot d'ordre le 19 octobre pour "continuer le combat interprofessionnel" contre "les ordonnances de la loi Travail, véritable régression sociale".
Les dockers réclamaient depuis plusieurs semaines des "garanties" pour que leur convention collective reste un "socle" pour la profession et faisaient valoir une "problématique spécifique".   
De source gouvernementale, le cas des dockers est "différent" de celui des routiers car "ce n'est rien d'autre que la confirmation de spécificités de ce métier qui avaient déjà été actées dans la loi en 2008 puis 2015".
Dans un tract fin septembre, les dockers CGT du Havre avaient souligné que le ministère des Transports leur avait "confirmé que les ordonnances s'appliqueront de plein droit pour nos professions".
La réforme du Code du travail a redéfini l'articulation entre accords d'entreprise et de branche et permet aux accords d'entreprise de s'imposer sur certains sujets, comme celui des primes d'ancienneté, le 13e mois, etc.
Le 4 octobre, syndicats et patronat du transport routier ont conclu un accord permettant de sanctuariser dans leur convention des annexes de rémunération des chauffeurs menacées par la réforme.






Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse