​Air France-KLM : les actionnaires donnent leur feu vert à une structure financière renforcée


Les actionnaires d'Air France-KLM ont largement soutenu de nouvelles mesures de renforcement de la structure financière du groupe aérien déjà recapitalisé en avril 2021 avec l'aide de l'État français mais toujours durement affecté par la crise sanitaire.


© Air France-KLM
© Air France-KLM
Lors d'une assemblée générale annuelle à huis clos, les détenteurs de titres d'Air France-KLM ont soutenu seize résolutions rendant possible, selon divers mécanismes, de nouvelles émissions d'actions à hauteur d'un montant allant jusqu'à 300 % du capital actuel d'ici à la prochaine assemblée générale en 2022. Les dirigeants d'Air France-KLM gardent ainsi à disposition un ensemble d'outils pour renforcer si nécessaire les fonds propres de l'entreprise, qui a encore perdu 1,5 milliard d'euros au premier trimestre 2021 après 7,1 milliards en 2020, alourdissant sa dette et grignotant sa trésorerie.

L'opération d'aide conclue le 21 avril 2021 s'est traduite par la conversion en quasi-fonds propres de trois milliards d'euros de prêts octroyés par l'État français au début de la crise. Air France-KLM avait bouclé deux jours plus tôt une augmentation de capital d'un peu plus d'un milliard d'euros, dont 593 millions apportés par l'État français. Ce dernier a ainsi doublé sa participation dans le groupe, à 28,6 %.

Pas de reprise avant le second semestre

Mais "des mesures additionnelles seront nécessaires pour renforcer durablement notre bilan [...] et nous replacer sur une trajectoire financière saine" qui permettrait à nouveau au groupe de se financer sur les marchés, a rappelé le directeur financier du groupe, Frédéric Gagey.  Il a évoqué une amélioration de l'activité à la fin du second semestre "et un début de reprise un peu plus satisfaisant à partir de l'été". "Dans nos prévisions actuelles on a des Ebitda positifs à partir du troisième trimestre", a-t-il ajouté.

L'assemblée générale a voté en faveur de toutes les résolutions, y compris celles sur la rémunération du directeur général, Benjamin Smith, pour 2020 et 2021. Concernant cette dernière, des éléments de long terme de 2 millions d'euros ont fait polémique aux Pays-Bas où l'État, actionnaire du groupe à 9,3 %, a indiqué qu'il voterait contre. Les deux résolutions concernant le cas de Benjamin Smith ont recueilli plus de 77 % des voix.

Accord avec les salariés

Parallèlement, la direction d'Air France a annoncé être parvenue à "trois accords catégoriels majoritaires" avec ses salariés pour contribuer aux "économies" que la compagnie aérienne veut réaliser pour résister à la crise du secteur aérien. "Au-delà des mesures de modération salariale qui étaient déjà actées sur les années 2021 et 2022 et qui étaient « pas d'augmentation générale ni d'augmentation individuelle", ces accords vont permettre de proratiser le 13e mois pour les personnels navigants commerciaux et les personnels au sol, du taux d'activité partielle, et de réduire le nombre de jours de congé, en 2021, pour les personnels au sol et les personnels navigants commerciaux, ainsi que le nombre de jours de repos pour les pilotes", a détaillé Anne Rigail la directrice générale d'Air France.

AFP

Jeudi 27 Mai 2021



Lu 8654 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Décembre 2021 - 15:38 En Russie, la fusion de Soukhoi, MiG et de l’UAC


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal