​Brexit et pandémie plombent l’économie britannique


Au Royaume-Uni, l'activité s'est contractée en janvier, notamment à cause des mesures prises pour lutter contre un variant très contagieux du coronavirus, tandis que le commerce extérieur a enregistré une chute record avec la sortie du marché unique européen.


© Thamesport
© Thamesport
Le produit intérieur brut (PIB) britannique a reculé de 2,9 % en janvier 2021 après une hausse de 1,2 % en décembre, d'après des chiffres publiés par l'Office national des statistiques (ONS). Il se trouve encore 9 % sous son niveau de février 2020, avant le choc de la pandémie. L’année dernière, le PIB avait subi une contraction record de près de 10 % au Royaume-Uni, pays européen le plus endeuillé par la pandémie. "L'économie a été frappée de façon importante en janvier" par les restrictions à l'activité, commente Jonathan Athow, statisticien de l'ONS. Il souligne aussi que le secteur manufacturier a enregistré sa première chute de production depuis avril, notamment dans l'automobile.

Pour Paul Dales, de Capital Economics, janvier devrait être le "point le plus bas pour cette année sachant que la campagne de vaccination et la réouverture de l'économie devraient stimuler un rebond de l'activité. D'ici le début de l'année prochaine, nous pensons que le PIB aura retrouvé son niveau d'avant la pandémie", ajoute-t-il.
Par ailleurs, l'impact du Brexit est visible dans les chiffres du commerce extérieur publiés en parallèle par l'ONS, avec des exportations de biens qui ont plongé de 19,3 % en janvier en raison d'une dégringolade de près de 41 % des exportations vers l'UE. De leur côté, les importations de biens se sont écroulées de 21,6 % en janvier, à cause d'un plongeon de 29 % des achats de biens en provenance de l'UE.

Stocks, confinement et Brexit

Les chiffres de janvier souffrent également d'un effet comparatif défavorable, rappelle l'ONS, car en novembre et décembre, le commerce extérieur britannique avait bénéficié un afflux d'importations et d’exportations, les entreprises tentant de faire des stocks en prévision de la sortie effective du marché unique et de potentielles perturbations début 2021. Le gouvernement de Boris Johnson, artisan du Brexit, a minimisé  l'importance de ces chiffres. "Une combinaison unique de facteurs, y compris l'accumulation de stocks l'an dernier, des confinements liés à la Covid-19 à travers l'Europe, les entreprises s'adaptant à notre nouvelle relation commerciale, ont entraîné inévitablement un recul des exportations vers l'UE en janvier comparé à il y a un an.", selon un porte-parole de Downing Street

La sortie du marché unique européen a eu un fort impact sur le commerce extérieur, entre goulots d'étranglements dans des ports déjà sous pression avec la pandémie, les restrictions de déplacements, et des retards de commandes accumulés depuis le début de la crise sanitaire. À cela se sont ajoutés des coûts et taxes supplémentaires, parfois inattendus, qui ont pesé sur les échanges transfrontaliers. "Une partie du déclin peut être attribuée au confinement, aux accumulations de stocks et aux problèmes du début" de la sortie de l'UE, mais "il est clair que la transition du Brexit a été loin d'être fluide", constate Danni Hewson, économiste de AJ Bell. 
 

Véronique Dupont

Vendredi 12 Mars 2021



Lu 521 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal