​L’Iran libère le pétrolier sud-coréen


L'Iran a libéré un pétrolier sud-coréen saisi en janvier 2021. Cette libération intervient alors que des discussions ont été ouvertes entre Téhéran et la communauté internationale pour tenter de sauver l’accord sur le nucléaire iranien, dont les États-Unis étaient sortis en 2018.


© Baltik Shipping
© Baltik Shipping
L'Iran a libéré le 9 avril un pétrolier battant pavillon sud-coréen saisi en janvier quand Téhéran pressait Séoul de débloquer plusieurs milliards d'euros gelés en raison des sanctions américaines. Saisi en janvier par les Gardiens de la Révolution (l'armée idéologique de Téhéran), le pétrolier "Hankuk Chemi" est "reparti en toute sécurité aujourd'hui" et son capitaine a été libéré, a affirmé le ministère sud-coréen des Affaires étrangères. "La libération du navire a été ordonnée par le procureur après l'achèvement de l'enquête (et) à la demande du propriétaire du bateau et du gouvernement sud-coréen", a ensuite confirmé Saïd Khatibzadeh, le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes. "L'absence d'antécédents dans la région de la part du capitaine et du navire" a poussé le procureur prendre cette décision, a-t-il ajouté.

Au moment de la saisie du pétrolier, Téhéran avait accusé le navire, qui transportait 7.200 tonnes de "produits chimiques pétroliers", de pollution maritime et la vingtaine de membres d'équipage avaient été arrêtés. L'Iran était l'un des principaux fournisseurs de pétrole de la Corée du Sud jusqu'à ce que Séoul cesse ses achats en 2018 après la décision des États-Unis, sous la présidence de Donald Trump, de sortir de l'accord international sur le nucléaire iranien. 

Tensions autour de l’accord sur le nucléaire iranien

Joe Biden, le nouveau président américain, s'est dit prêt à tenter de sauver l'accord sur le nucléaire iranien et des discussions entre Téhéran et la communauté internationale se sont ouvertes cette semaine à ce sujet à Vienne. La Corée du Sud avait annoncé en mars avoir convenu d'une solution pour débloquer les fonds gelés mais attendre le feu vert de l’administration américaine. Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, avait déclaré que Washington s'y opposerait à moins que la République islamique ne se conforme à nouveau pleinement à l'accord international sur le nucléaire iranien.

La saisie du "Hankuk Chemi" était la première des forces iraniennes depuis plus d'un an. En juillet 2019, les Gardiens de la Révolution avaient arraisonné le pétrolier "Stena Impero" battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz (voie par laquelle transite un cinquième de la production mondiale de pétrole) avant de le relâcher deux mois plus tard. Cet arraisonnement avait alors été perçu comme une riposte à la saisie par les autorités britanniques à Gibraltar d'un pétrolier iranien qui avait été relâché, en dépit d'objections américaines. Les forces iraniennes ont saisi au moins six autres navires en 2019, pour contrebande présumée de carburant.

AFP

Vendredi 9 Avril 2021



Lu 603 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal