​L’or et les métaux industriels plongent, le cacao sous pression


Le métal jaune a souffert d’un dollar fort et de taux obligataires favorables. Les métaux industriels ont été plombés par la décision de la Chine de puiser dans ses réserves. La météo favorable à la production en Afrique de l’Ouest et des stocks importants ont fait chuter les cours du cacao.


© Unsplash
© Unsplash
Le cours de l'or a fondu la semaine dernière, pénalisé par la force du dollar et le changement de ligne de la Banque centrale américaine (Fed), plus agressive que ces derniers mois. Le 17 juin 2021, l'once d'or a touché 1.767,34 dollars, au plus bas depuis début mai. Le 18 juin, l'once d'or s'échangeait pour 1.776,19 dollars, contre 1.877,53 dollars le vendredi précédent en fin de séance. En cause, la dernière réunion de la Fed, qui a ouvert la porte à une hausse de ses taux directeurs en 2023, un peu plus tôt que prévu jusqu'alors. Comme pour toutes les autres matières premières libellées en dollar, la hausse du billet vert affecte le pouvoir d'achat des investisseurs utilisant d'autres devises.

Dans le cas de l'or, une action plus rapide de la Fed profite aux taux obligataires, valeur refuge, comme l'or, qui devient moins intéressant puisque le métal précieux ne verse pas de rendement. "Les taux restent plus bas que les prévisions d'inflation, ce qui devrait profiter à l'or", estime toutefois Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank, même s'il prévient que l'or ne devrait pas repartir en hausse tout de suite.

Les métaux à la peine

Le cours du cuivre a subi une nouvelle correction la semaine dernière sur le London Metal Exchange (LME), sous l'effet d'un dollar plus fort et de l'interventionnisme chinois. La tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 9.143,50 dollars le 18 juin, contre 10.003,50 dollars le vendredi précédent à la clôture. La tonne d'aluminium valait dans le même temps 2.385 dollars et celle de zinc 2.832 dollars, accusant respectivement des baisses d'environ 3 % et 7 % sur la semaine. L'étain, qui a touché un nouveau record le 14 juin à 33.181 dollars la tonne, une première depuis dix ans, revenait quant à lui sous les 30.000 dollars à 29.490 dollars.

Pékin va puiser dans ses réserves nationales et mettre des métaux sur le marché pour atténuer la flambée des prix matières premières qui menace la reprise de l'économie mondiale et pèse sur les entreprises chinoises. La mesure concernera le cuivre, l'aluminium et le zinc. Cette décision "a ajouté aux malheurs d'un dollar américain plus fort pour accélérer la chute" du métal rouge, a constaté Jeffrey Halley, de Oanda. Les analystes de Goldman Sachs ont été plus rassurants : "Selon nous, aucune de ces mesures n'aura d'effet important ou durable sur les prix ni sur les perspectives fondamentales, qui restent orientées à la hausse dans un marché clairement déficitaire pour le reste de l'année et en 2022."

La pluie lessive le cacao

Les cours du cacao étaient de nouveau sous pression, coincés par une offre prometteuse alors que les réserves sont déjà pleines. À Londres, la tonne de cacao pour livraison en septembre valait 1.630 livres sterling, contre 1.622 livres sterling vendredi dernier en fin de séance. À New York, la tonne pour livraison au même mois valait au même moment 2.365 dollars, contre 2.402 dollars vendredi dernier.

"Les fortes pluies récentes dans les régions productrices de Côte d'Ivoire et au Ghana améliorent les perspectives de la récolte" à venir, ont expliqué dans une note les analystes de la Société Générale, de quoi "exercer une pression à la baisse sur les prix". Les deux pays représentent à eux seuls les deux tiers de la production mondiale de cacao. Si la demande en Amérique du Nord et en Asie s'améliore, d'après l'analyste de Price Group Jack Scoville, la reprise en Europe reste lente et "les réserves sont là pour répondre à toute augmentation de la demande", a-t-il ajouté.

AFP

Lundi 21 Juin 2021



Lu 736 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal