​Le Ghaam veut aider à la relance du Havre


Le Groupement havrais des armateurs et agents maritimes lance un clip de promotion et des groupes de travail interprofessionnels. Objectif : aider à la relance rapide du port et contribuer au développement de l’axe Seine.


Chargement d'un Antonov 124 © Geodis
Chargement d'un Antonov 124 © Geodis
Une journée d’échanges était organisée au Havre le 3 Septembre par le Groupement havrais des armateurs et agents maritimes (Ghaam) et TLF Overseas, en coordination avec l’Association des agents maritimes et consignataires de France (AMCF). Étaient invités adhérents, commissionnaires de transport, transitaires, transporteurs, logisticiens internationaux, agents maritimes et Grand Port maritime du Havre. À l’ordre du jour : l’attractivité et la compétitivité du port.
Car les quais vides du port, durant les semaines de grèves de fin 2019 à début 2020, ont fait fuir les clients : "Beaucoup se sont détournés du Havre au profit des ports du Nord, rappelle Véronique Lépine, présidente du Ghaam. Et à la suite de la Covid-19, les armateurs ont réduit la capacité mondiale de leurs navires et concentré leurs escales dans ces mêmes ports, accentuant ainsi les pertes de volumes au Havre. Si nous ne réagissons pas, cette tendance qui s’est installée va perdurer."
 
Ouvrir le dialogue interprofessionnel

Élue en octobre 2019 puis réélue en juin dernier pour deux ans à la tête du groupement, Véronique Lépine affiche un objectif ambitieux : "Maillon de la chaîne logistique portuaire, le Ghaam veut aider à la relance rapide du port par un dialogue concret et de terrain avec les clients." La conviction de cette ancienne directrice des opérations chez Hapag Lloyd France est que "le besoin est réel de réfléchir ensemble avec les transitaires, les grands logisticiens, les chargeurs, les transporteurs, les opérateurs ferroviaires et fluviaux et les dépôts".
Pour Véronique Lépine, les clés de la réussite sont claires : "Une vraie cohésion de place, quand tout le monde travaille ensemble – ce qui reste encore compliqué – ainsi qu’une organisation et des procédures adaptées aux besoins des clients qu’il faut écouter." L'enjeu est de "rétablir la confiance". Cette première réunion a dégagé des problématiques récurrentes, ressorties comme devant être réglées en priorité.

Régler retards et congestion

Yvon Guillevic, délégué de TLF Overseas Le Havre souhaite "traiter le passage du cargo sur la place portuaire, et régler avant tout les problèmes de congestion, de retards, de surcoûts. Il nous faut avoir une réflexion d’ensemble et être force de propositions pour débloquer les freins". Yvon Guillevic constate : "Alors que nous traitons les navires 364 jours par an dans un port ouvert sept jours sur sept, l’évacuation de la marchandise terrestre ne s’effectue que cinq jours par semaine." L’évacuation des conteneurs sera abordée, comme les délais de franchise de stationnement, "de quatre jours au Havre contre onze à Anvers ou quatorze à Dunkerque". Les prochains groupes de travail se réuniront pour aborder le sujet de la logistique portuaire terrestre et le multimodale le long de l’axe Seine. "Au fur et à mesure que les problèmes sont mis sur la table, explique Véronique Lépine, nous invitons les acteurs de la place concernés par le sujet abordé, comme la douane ou encore la capitainerie pour s’y attaquer ensemble, pour qu’il n’y ait plus de problème sans réponse."

Natalie Castetz

Vendredi 30 Octobre 2020



Lu 1367 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal