À Anvers, les trafics restent stables


Toutes les catégories de marchandises du port d’Anvers ont vu leurs tonnages progresser au premier trimestre, à l’exception des vracs liquides. L'activité totale du port est identique à celle affichée au premier trimestre 2020.


© Port of Antwerp
© Port of Antwerp
Anvers était le seul des grands ports du range Nord à ne pas avoir connu de baisse de son trafic conteneurisé sur l’ensemble de l’année 2020, progressant de 1,4 % et dépassant les 12 millions d’EVP. Au premier trimestre 2021, le port belge accélère la cadence, traitant 3,1 millions d’EVP, soit 2,3 % de plus qu’au premier trimestre 2020. Pourtant, note l’autorité portuaire, "un certain nombre de défis opérationnels ont entravé l'exploitation des terminaux à conteneurs. Ainsi, la crise sanitaire a entraîné des retards importants dans l'arrivée des porte-conteneurs. Les fortes intempéries hivernales de février ont eu un impact négatif supplémentaire sur la manutention des conteneurs et les conséquences se sont encore fait sentir en mars."

Pour les marchandises diverses, ce trimestre a été le meilleur depuis le printemps 2019 avec 1,98 Mt, soit une progression de 23 %. Le fer et l’acier ont augmenté de 18 %, par anticipation des nouveaux quotas d’importation qui sont entrés en vigueur au 1er avril. Le secteur roulier (1,24 Mt) progresse de 3 % par rapport au premier trimestre 2020, sans toutefois égaler la performance observée en fin d’année dernière à Anvers.

Les vracs secs (3,4 Mt) voient leur tonnage progresser de 7 % avec une augmentation de la ferraille et des minerais non ferreux mais surtout, un record pour les trafics d’engrais dont le tonnage a bondi de 41 % par rapport au premier trimestre 2020.  Les vracs liquides, en revanche, affichent une chute de 5 % de trafic. Or, cette catégorie qui concerne 16,4 Mt, est la plus importante pour le port scaldien derrière les conteneurs (qui totalisent 36,1 Mt). Moins que les produits pétroliers raffinés dont le volume ne diminue que de 1 %, ce sont les importations de pétrole brut qui expliquent cette perte de trafic. Le tonnage des produits chimiques est en hausse de 4 %.

Des terminaux proches de la saturation

L’activité du port atteint un total de 59,1 Mt au premier trimestre, ce qui correspond exactement au même niveau que le tonnage du premier trimestre 2020. Pour les semaines à venir, le port d’Anvers s’attend à ce que l'incident du canal de Suez entraîne de nouveaux retards dans les escales de porte-conteneurs. Retards qui pourraient même se prolonger tout au long du deuxième trimestre. Le port belge, prévoyant que les terminaux atteignent la saturation, déclare suivre la situation de près et collaborer avec toute la chaîne logistique, armements maritimes et exploitants de terminaux en tête, "pour voir où il est possible de créer de l’espace pour les conteneurs."

"Ainsi, certains terminaux ont déjà décidé que les boites destinées à l’exportation ne pourront entrer dans le terminal que quelques jours avant leur chargement. Nous examinons également comment exploiter de manière optimale la capacité de stockage vers l'intérieur du pays et comment utiliser davantage le transport fluvial et les chemins de fer."

Étienne Berrier

Mercredi 28 Avril 2021



Lu 657 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal