À l'aéroport de Lyon, la croissance portée par le tout cargo


Après une année 2020 marquée par la crise sanitaire, Cargoport a repris son activité. Le tout cargo traditionnel a compensé les baisses connues sur le fret express alors que celui chargé dans les avions passagers est reparti à la hausse.


© Julien Rambaud / Alpaca
© Julien Rambaud / Alpaca
L’activité a bien repris à l’aéroport de Lyon, en 2021. Après une année 2020 difficile, Cargoport a connu une augmentation de 7 % du fret avionné en 2021, soit 50.663 tonnes transportées. Un chiffre qui reste inférieur à celui de 2019 (- 16 %).

Parmi les points difficiles, le fret express a été impacté par le transfert des vols Chronopost vers la route. Cependant, le dynamisme de DHL, UPS et Fedex, a permis de limiter cette baisse à 5 % (- 17 % par rapport à 2019).

Marqué par la crise, le belly – fret embarqué dans les soutes des les avions passagers – a repris de la vigueur à partir de mi-2021 du fait de la levée progressive des restrictions voyageurs. Il a crû de 29 % par rapport à la très mauvaise année du premier confinement.

Air Sénégal et Corsair ont lancé leurs vols long-courriers respectivement sur Dakar, le 28 mars 2021, et sur La Réunion, le 21 juin. Grâce à ce dernier, 10 tonnes de fret peuvent être transportées (80 m3) en soute.

Emirates a repris sa desserte de Dubaï, avec un Boeing 777 et quatre fréquences par semaine depuis juillet 2021 (capacité fret 16,7 tonnes, 125 m3 par vol). Depuis décembre, Air Canada est également de retour quatre fois par semaine sur la ligne Lyon-Montréal.

Un nouveau vol pour Qatar Airways

Nouveauté post-confinement, l’année est portée par le fret tout cargo. Ses chiffres ont bondi de 8 % par rapport à 2020 pour atteindre 46.245 tonnes. Cette augmentation est même de 3 % par rapport à 2019.

Cargoport souligne une bonne dynamique avec 4.352 mouvements d’avions-cargos, soit 4 % de plus qu’en 2019 (+3 % par rapport à 2020). Une bonne santé liée au travail d’Air Algérie qui continue d’enregistrer "des performances remarquables".

Installé depuis septembre 2020, Qatar Airways contribue aussi largement à cette réussite. Depuis janvier 2022, la compagnie qatarie opère un vol en B 777 cargo en direction de Doha. Cet appareil dispose de 100 tonnes de capacité de chargement.

Or, Qatar Airways devrait poursuivre son développement. "Une deuxième fréquence va être ajoutée, précise Cargoport. Ce qui souligne le dynamisme du marché locale et la demande en capacité." Ce deuxième vol hebdomadaire devrait être mis en place mi-mai.

Du côté des expressistes, Fedex a basculé sa flotte de B737 à Lyon-Saint Exupéry. De quoi rendre confiant l’aéroport. "Le renforcement des activités de nos partenaires pur cargo, tel que Qatar Airways ou Fedex, et le retour des capacités belly, notamment, laissent prévoir une année 2022 prometteuse", se réjouit l’équipe. La preuve de cette réussite ? Les opérateurs fret de Cargoport recherchent une centaine d’emplois. La confiance est de retour.

Conflit en Ukraine : un vol en moins

L’aéroport de Lyon n’a pas été réellement impacté par le conflit russo-ukrainien. Avant celui-ci, Moscou n’était desservi que par un vol passagers hebdomadaire. Tourné vers l’international, Cargoport travaille avant tout avec l’Europe (66,2 % de l’activité), l’Orient (14,7 %) et l’Afrique (4,8 %). Les mouvements transatlantiques restent moins importants (0,2 %).

Côté projets, l’aéroport est toujours en train de travailler sur sa certification CEIV pour être mieux référencé dans les activités pharmaceutiques. Un atout indispensable dans une région fortement marquée par le développement de ce type d’industrie.

Pierre Lemerle

Mercredi 20 Avril 2022



Lu 855 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Septembre 2022 - 16:48 Daher vise 1,5 milliard d’euros de CA en 2023


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal