AACN : les agents maritimes passent en revue les atouts et les faiblesses de Marseille-Fos


L'Association des agents et consignataires de navires de Marseille-Fos (AACN) s'est lancée dans une étude de "benchmark" visant à comparer le port de Marseille-Fos vis-à-vis de ses concurrents directs. Un document de référence qui lui servira, selon sa présidente, Amal Louis, à évaluer ses forces et ses faiblesses.


Autour d'Amal Louis, de gauche à droite, Gérald Kothé (MSC), Clément de Bretteville, Gaël Keradennec (CMA CGM Agences), Bruno Scardigli (ISS) et Tan Aktuna (Worms SM) © Vincent Calabrèse
Autour d'Amal Louis, de gauche à droite, Gérald Kothé (MSC), Clément de Bretteville, Gaël Keradennec (CMA CGM Agences), Bruno Scardigli (ISS) et Tan Aktuna (Worms SM) © Vincent Calabrèse
La profession des agents maritimes travaille sur une étude de "benchmark" (comparative) visant à évaluer les atouts et les faiblesses du port de Marseille-Fos vis-à-vis de ses concurrents dans le secteur du conteneur, du roulier et du tramping.
Le document de synthèse reprendra le coût des approches, le coût des services à la marchandise, les droits de port, etc.
L'étude, en cours d'élaboration, compare le port phocéen à celui de Gênes en matière de ro-ro, Anvers, Le Havre, Barcelone et Gênes concernant le conteneur, et enfin le port génois, Trieste et Barcelone dans le secteur du pétrole.
Tordant le cou aux idées reçues, Amal Louis estime qu'elle n'est, pour l'heure, pas si défavorable à Marseille-Fos qu'on aurait pu le penser. Le document sera "un outil de travail" dès lors que la profession sera en contact avec un nouveau client, explique-t-elle.
Toujours au plan local, l'AACN travaille avec le Syndicat des transitaires de Marseille-Fos et sa région (STM) sur le problème de la congestion des terminaux. Quant aux horaires d'ouverture des dépôts, la présidente de l'association indique que le problème est résolu.

Participation au prochain projet stratégique du GPMM

Elle affirme que l'association prendrait part au projet stratégique 2019-2023 du Grand Port maritime de Marseille (GPMM).
Amal Louis fait part de ses préoccupations concernant la forte baisse des volumes que le port de Marseille a enregistré sur l'Algérie. "Nous avons mal travaillé entre le mois de juin et novembre 2017 en raison des mesures de restriction à l'importation prises par le gouvernement algérien", commente-t-elle. Elle fait part en outre du désarroi de la profession sur la toute nouvelle mesure d'attribution des ports secs algériens aux armateurs en dernière minute.

"La réglementation algérienne au cœur des préoccupations"


Au plan national, l'AACN poursuit son travail sur la reconnaissance du métier. Un courrier a été adressé par leur fédération nationale, l'AMCF (l'Association des agents maritimes et consignataires de France), à la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM).
Amal Louis s'est par ailleurs félicitée des propos tenus par le Premier ministre, Édouard Philippe, sur le rôle du port de Marseille lors des 13e Assises de l'économie de la mer qui se sont déroulées au Havre en novembre 2017. Des propos qui avaient accordé au port phocéen une emprise plus importante sur le marché intérieur.

Vincent Calabrèse

Lundi 28 Mai 2018



Lu 601 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy