ANP : hausse d'activité pour quatre des sept ports marocains


Les sept ports marocains gérés par l'Agence nationale des ports ont connu une évolution atypique puisque leur tonnage global a reculé par rapport à 2020 mais progressé comparé à 2019. Pendant que Safi, Laâyoune, Nador et Mohammedia ont connu une hausse, les trois autres ont enregistré un recul.


© OCP
© OCP
Avec un volume global de 91 millions de tonnes (Mt), les sept ports marocains gérés par l'Agence nationale des ports (ANP), à savoir l'ensemble des ports du pays à l'exception de Tanger Med, ont achevé l'année 2021 sur un recul des volumes de 1,6 % par rapport à 2020. Mais ils ont affiché une hausse de trafic comparé à 2019.

À l'import, leur activité globale a représenté 54,8 Mt, en baisse de 2,3 % par rapport à 2020. Les principaux responsables de cette diminution sont à la fois les céréales, qui ont chuté l'an dernier de 24,1 %, les aliments pour bétail, dont les tonnages ont baissé de 21,8 %, et le soufre, qui a plongé de 51,1 %.

"Jorf Lasfar a conservé en 2021 sa première place au Maroc"


À l'export, les sept ports marocains accusent une régression de 1,1 %, avec une activité de 33,1 Mt. L'ANP constate un recul de 6,8 % des engrais. Le phosphate a, pendant la période, marqué une diminution de 5,6 %. Quant au clinker, il a chuté de 2,5 %. Autre volet de l'activité globale, le cabotage. L'agence de gestion des ports du Royaume observe toutefois pour ce segment une hausse de 6,7 %, à 3,1 Mt. Une progression que les auteurs du rapport imputent au bond de 13,8 % du conteneur.

Rebond du charbon pour Safi

Jorf Lasfar, avec 31,5 Mt, malgré une perte de 5,4 % d'activité par rapport à 2020, a conservé en 2021 sa première place au Maroc, hors Tanger. Ce port contrôle, selon l'ANP, 39 % du trafic global national. L'autorité portuaire du pays explique qu'il doit sa baisse de volume au recul de 8,8 % des engrais et de 3,3 % du charbon. Autres filières ayant contribué à cette tendance, le soufre (en perte de 9,1 %), les céréales (en chute de 16,5 %) et l'ammoniac (en recul de 12,9 %). En revanche, le gasoil, à 2,1 Mt, a augmenté en un an de 10,5 %.

Au nord de Jorf Lasfar, Casablanca, avec 29 Mt, a vu son activité baisser de 4,3 %. À l'import, le port a été victime, pour l'agence nationale, d'une diminution de 21,5 % des céréales, d'un repli de 5,3 % du phosphate et d'une chute de 18,2 % des aliments pour le bétail.

L'administration portuaire nationale relève toutefois une hausse du conteneur (+ 4,7 %), qui s'est établi à 1,1 million d'EVP, ainsi que du sucre (1,5 Mt, +12,2 %). Plus au sud, Safi a vu en 2021 son trafic global progresser de 12,7 % pour atteindre 9,8 Mt. Les bassins du port situés sur l'Atlantique ont bénéficié d'un rebond du charbon. Cette filière est passée en un an de 2,3 Mt à 3,4 Mt, progressant de 47 %.

Quant aux bassins plus urbains que l'on dénomme Safi-Ville, ils ont tiré profit de la hausse de 24,5 % du gypse et du bond de 390 % de la barytine. Si les minerais sont placés sur une tendance haussière, tel n'est pas le cas du soufre et des céréales, qui ont chuté respectivement de 1,7 % et de 59,2 %.

Avec 5,6 Mt, Agadir a vu son volume enregistrer une érosion de 6,6 %. Ce port a également souffert, notamment, d'un recul des céréales à l'import (- 6,6 %) et du clinker. En revanche, il a vu son tonnage d'hydrocarbures croître de 14 % et ses exportations de feldspath marquer une hausse fulgurante de 122,1 %. Le conteneur a cependant stagné à - 0,4 %, avec 173.000 EVP.  

Laâyoune et Nador en hausse

En revanche, Laâyoune, avec une activité de 2,1 Mt, a progressé de 16,5 %. Une tendance haussière portée par la croissance des hydrocarbures (+ 16,8 %) et l'augmentation des phosphates (+ 21,9 %).
Autre port du Royaume ayant connu une croissance de l'activité, Nador. Ce dernier a achevé 2021 sur une hausse de 19,8 %, à 3,9 Mt.

Cette augmentation de volume est due, selon l'ANP, au bond de 146,9 % des tonnages issus du trafic de remorques TIR. L'export de barytine et d'argile ont également contribué à cette tendance avec des progressions respectives de 148,4 % et de 23,2 %. Nador a toutefois souffert, lui-aussi, d'une chute de 37,3 % des céréales, soit 230.000 t en 2021.

Enfin, Mohammedia, à 4,9 Mt, a vu son trafic annuel marquer un rebond de 4,9 % de plus par rapport à 2020. "Il s'agit d'un renversement de tendance pour les volumes transitant par ce port depuis 2017", observe l'administration portuaire nationale. Le gasoil, en hausse de 12,4 % à l'import, a contribué à cette hausse. Le butane, en baisse 2,7 %, à 2,3 Mt, l'a en revanche freinée.

Vincent Calabrèse

Jeudi 18 Août 2022



Lu 1186 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal