ATR gagne le match contre Bombardier


Le constructeur européen de turbopropulseurs ATR a annoncé mercredi 23 janvier un chiffre d'affaires en hausse de 11 % en 2012 malgré une chute des commandes, après une compétition ardue avec le canadien Bombardier.


© ATR
© ATR
ATR a augmenté ses livraisons de 18 % en 2012, pour les porter à 64 appareils, a annoncé son directeur exécutif, Filippo Bagnato, à Toulouse, quartier général de cette coentreprise du groupe européen EADS et de l'Italien Finmeccanica. Le chiffre d'affaires du constructeur a progressé de 11 %, passant de 1,3 milliards de dollars en 2011 à 1,44 % l'année dernière. Mais les commandes et la part de marché d'ATR ont baissé sur un an, à la suite d'une contre-attaque de Bombardier, son seul concurrent sur le marché mondial.

"Match très serré"

L'européen a enregistré 74 commandes fermes et 41 options en 2012. En 2011, une année exceptionnelle, ATR avait décroché 157 commandes fermes et 79 options. Sa part du marché mondial des avions régionaux (turbopropulseurs et avions à réaction) est retombée à 61 % en 2012, alors qu'elle avait atteint 80 % l'année précédente. En effet Bombardier, qui n'avait vendu que 8 turbopropulseurs en 2011, en a placé "moitié autant que nous", a expliqué M. Bagnato. "Bombardier, comme prévu, a réagi l'année dernière, a-t-il dit. Ils ont fait un bon travail. Nous avons fini par gagner la compétition, mais c'était vraiment un match serré".

"182 compagnies aériennes clientes dans 92 pays différents"


Malgré la baisse des commandes, M. Bagnato a qualifié 2012 "d'année positive", avec une forte progression sur la région Asie-Pacifique. ATR compte désormais 182 compagnies aériennes clientes dans 92 pays différents. Le trafic aérien de passagers résiste bien à la crise et a même progressé de 5 %, a-t-il souligné. Or 30 % des passagers dans le monde (900 millions de personnes) voyagent sur des distances inférieures à 550 km, soit le rayon d'action des avions régionaux. Sur le marché des avions régionaux de 50 à 90 places, les turbopropulseurs, économes en carburant, creusent leur avantage sur les avions à réaction et représentent désormais 72 % des commandes, selon M. Bagnato. En effet, pour arriver à rester rentables malgré la hausse du prix du carburant, les constructeurs de jets préfèrent donner la priorité à des appareils de plus grande capacité, a-t-il expliqué.
ATR, qui a doublé la surface de ses chaînes d'assemblage pour augmenter sa cadence de production, a livré 64 appareils en 2012 (contre 54 en 2011) alors que son objectif était de 72. Il compte en livrer 80 en 2013 et 90 en 2014. Le constructeur produit deux modèles, l'ATR 42 de 50 sièges et ATR 72 de 68 à 72 sièges. Mais il étudie toujours la possibilité de lancer un modèle de 90 sièges, juste en dessous des plus petits Airbus de son actionnaire EADS. Cependant, ni EADS ni Finmeccanica ne manifestent d'empressement à lancer ce projet et M. Bagnato n'a pas semblé s'attendre à une décision cette année. EADS, qui prépare le lancement d'un nouveau long-courrier, l'A350, et d'une nouvelle version de son moyen-courrier A320, a des besoins en ingénieurs qui priment sur le développement d'un avion régional, a-t-il souligné.

Patrick Rahir

Jeudi 24 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy