Aéronautique : allemands et français pour un plan de relance européen


Les filières aéronautiques allemande et française appellent à un plan de relance européen "ambitieux" pour éviter les faillites de sous-traitants consécutives à la crise du coronavirus.


Les secteurs aéronautique français et allemand regroupent 300.000 emplois © Airbus
Les secteurs aéronautique français et allemand regroupent 300.000 emplois © Airbus
"C'est la crise la plus grave pour nos industries depuis la Seconde Guerre mondiale", a résumé le président de l'Association des industries aérospatiales allemande (BDLI), Dirk Hoke, qui s'exprimait aux côtés de son homologue français du Gifas (groupement des industries aéronautiques et spatiales), Éric Trappier.
Les deux responsables "appellent donc d'une même voix et d'une façon urgente à un plan de relance européen ambitieux en faveur de l'aéronautique civile". Le Gifas français compte 400 entreprises totalisant près de 200.000 emplois tandis que le BDLI regroupe 180 entreprises représentant plus de 100.000 salariés.

Arguments verts

Ce plan viserait notamment à soutenir la chaîne de fournisseurs en facilitant l'accès au financement. En Allemagne par exemple, si les petites entreprises peuvent bénéficier d'une garantie publique pour des prêts de 800.000 euros, les entreprises qui doivent emprunter 10 ou 15 millions disposent d'une garantie de la banque publique KfW pour 80 à 90 % du montant du prêt mais ont des difficultés à trouver une garantie pour le reliquat, a détaillé Dirk Hoke.
Il s'agirait également de permettre aux compagnies aériennes de remplacer des avions anciens par des avions plus récents qui consomment donc moins de carburant et émettent moins de CO2, permettant ainsi de soutenir l'industrie et d'aller vers un transport aérien plus "vert".

Commande publique

L'innovation est également essentielle, a rappelé Dirk Hoke. "Nous devons continuer d'investir, avec le soutien des gouvernements, dans la recherche et développement pour ne pas sortir affaiblis de cette crise" par rapport à la concurrence américaine ou chinoise, a estimé le patron d'Airbus Defense and Space.
La commande publique par exemple dans le domaine de la défense, est tout autant nécessaire, de nombreuses sociétés aéronautiques ayant une activité à la fois civile et militaire, a renchéri Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation. Le budget de 13 milliards d'euros prévu pour le Fonds européen de défense pour la période 2021-2027 doit à ce titre être préservé selon lui.
Le président du Gifas évalue "entre 10 et 50, peut-être plus" le nombre de sociétés qui pourraient disparaître mais "toutes seront touchées".
Airbus prépare un plan de restructuration qui comprendra des suppressions d'emplois. L'avionneur européen employait 134.900 salariés à fin décembre, dont 48.000 en France, 46.000 en Allemagne, 13.500 au Royaume-Uni et 12.700 en Espagne.

AFP

Vendredi 15 Mai 2020



Lu 2235 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Septembre 2020 - 17:51 Des licenciements en vue chez Airbus


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal