Aéroport de Nice : le Département cède ses parts à son tour


Le Département des Alpes-Maritimes vend au futur exploitant franco-italien 4 des 5 % du capital qu'il détient dans la société Aéroports de la Côte d'Azur. L'opération devrait rapporter plus de 81 millions d'euros.


Les Alpes-Maritimes détiendront encore 1 % de la société gestionnaire de la plateforme ©Aéroport Nice-Côte d'Azur
Les Alpes-Maritimes détiendront encore 1 % de la société gestionnaire de la plateforme ©Aéroport Nice-Côte d'Azur
Après l’État, le Département saisit l’opportunité de céder au prix fort 80 % de ses parts au  consortium franco-italien "Azzurra", constitué des sociétés italiennes Atlantia (65 % une filiale de Benetton), d'Aeroporti di Roma (10 %) et EDF Invest (25 %) choisi par l'État pour racheter sa participation (60 %).  "Nous n’étions pas favorable à cette privatisation, rappelle Éric Ciotti, président du Conseil départemental.

Un siège conservé au Conseil de surveillance

La vente de l’État rapportera 1,222 milliard d'euros, soit 243 années de dividendes (332.000 euros en moyenne chaque année), aussi la cession de 4 des 5 % rapportera 81,4 millions au budget départemental. Avant de prendre cette décision, Éric Ciotti a suivi de près l’élaboration du cahier des charges puis la sélection de l'acquéreur, enjoint de garantir le développement de l’aéroport et du territoire, les investissements et l’accroissement du nombre de lignes directes à l’international pour lui éviter de simplement  alimenter les hubs européens (Roissy, Zurich, Francfort, Londres ou Rome).

"Les collectivités locales pèseront sur les décisions stratégiques"


Avec 1 % des actions, le Département conserve un siège au Conseil de surveillance, qui en compte dix, dont six pour le consortium. Ainsi, les acteurs locaux (Région, Métropole Nice, CCI et Département), avec un quart des voix à l'Assemblée générale, pèseront sur les décisions stratégiques de l’actionnaire majoritaire. Ils bénéficieront d'un droit de veto sur la localisation du siège, l’acquisition ou le vente de parts, le maintien du contrat de compétitivité territoriale ou encore la charte environnementale souhaitée par l’aéroport.
Les recettes de la vente seront affectées à part égale par le Département à son désendettement – la dette s’élève à 840 millions d'euros – et à un plan de relance de l'économie via des investissements dans la sécurisation des collèges, la relance de la promotion touristique, la prévention des inondations ou l’amélioration du réseau routier.
Disposant de 64 % des parts de l'établissement gestionnaire de l'aéroport, le consortium franco-italien pourrait en céder une partie à son tour. L’État monégasque, pour lequel la plateforme azuréenne est essentielle sur le plan économique, souhaite entrer au capital de la société aéroportuaire. Un budget de 100 millions d'euros a été voté il y a quelques mois pour acquérir des parts.

Michel BOVAS

Vendredi 23 Septembre 2016



Lu 458 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Mai 2018 - 15:39 Cargolux signe un exercice 2017 record


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy