Afrique subsaharienne : Fatiha Jaureguy rêve de davantage de lignes directes pour les périssables


Pour le port de Marseille-Fos, l'Afrique subsaharienne est une zone géographique qui a représenté pendant les neuf premiers mois de l'année 2018 une activité de 6 millions de tonnes, soit + 5 % par rapport aux trois premiers trimestres de 2017. Un volume soutenu par trois pays de la côte occidentale l'Afrique du Sud et, au large du continent, La Réunion…


© Vincent Calabrèse
© Vincent Calabrèse
Dans le secteur du conteneur, les échanges avec l'Afrique subsaharienne se sont élevés pour le port de Marseille-Fos pendant les trois premiers trimestres 2018 à 41.000 EVP, contre 37.340 EVP pendant la même période de l'année précédente. Fatiha Jaureguy, la chef du département commercial du Grand Port maritime de Marseille (GPMM), redoute que cette tendance ne soit pas la même au dernier trimestre avec l'arrêt du service Euraf 4 à Fos à la fin de l'été. Les bassins Ouest du port phocéen étant connectés depuis Algésiras à cette ligne via un feeder.

Fatiha Jaureguy, chef du département commercial du GPMM © Vincent Calabrèse
Fatiha Jaureguy, chef du département commercial du GPMM © Vincent Calabrèse
Sur le tonnage global, explique-t-elle, le port phocéen a enregistré 15.000 EVP à l'import et 27.000 EVP à l'export sur les neuf premiers mois de l'année.
Parmi les tout premiers pays clients africains du GPMM, Fatiha Jaureguy répertorie le Cameroun, l'Afrique du Sud, la Côte d'Ivoire et le Sénégal.
Au premier rang de ces quatre pays, figure le Cameroun, qui a représenté une activité de 7.700 EVP au cours des neuf premiers mois de l'année, indique-t-elle, avec des flux de produits semi-finis à base d'aluminium, des céréales et des conteneurs vides. L'Afrique du Sud, à la 2e place, importe du vin et du maïs et exporte des fruits et légumes (dont des agrumes). Suit, au 3e rang, la Côte d'Ivoire, avec 5.500 EVP. Un pays qui exporte du cacao et des bananes et vers lequel le port de Marseille expédie de la semoule. Quant au Sénégal, avec 4.000 EVP, il se place en 4e position. La directrice commerciale du GPMM indique qu'il importe en sortie du port phocéen des machines et expédie des graines et du poisson congelé.
Au-delà de ces quatre pays de l'Afrique subsaharienne à proprement parler, figurent également, dans l'océan Indien, les îles de La Réunion et Madagascar. Le département français, desservi par MSC, CMA CGM, Hapag-Lloyd et Dal (Deutsche Afrika Linien), a représenté pour le port de Marseille-Fos un volume de 26.000 EVP en trois trimestres, soit 2.000 EVP de plus par rapport à la même période de 2017. Quant à Madagascar, ses flux ont représenté un total de 5.600 EVP pour le port marseillais.

La technique du transbordement, un péril pour les périssables

Sur la desserte de l'Afrique subsaharienne, l'année 2018 a été marquée à Fos par l'arrêt à la fin de l'été dernier du service direct Euraf 4 du groupe CMA CGM. Les bassins Ouest du GPMM sont connectés une fois par semaine à Algésiras à cette ligne qui touche Tanger, Lomé, Cotonou, Bata et Malabo (une semaine sur deux), Kribi, Libreville, Douala et de nouveau Valence, au retour.
Toujours en sortie de Fos, MSC dessert une fois par semaine les ports de Las Palmas, Dakar, San Pedro, Lomé, Lagos, Tin Can et Cotonou.

"Le Cameroun, l'Afrique du Sud, la Côte d'Ivoire et le Sénégal en tête"


L'italien Grimaldi relie tous les 10 jours les bassins Est du port phocéen à Dakar, Abidjan, Lomé, Cotonou, Lagos et Tin Can. Les autres ports de la côte Ouest de l'Afrique subsaharienne sont touchés en transbordement.
Quant à Ignazio Messina, il dessert en direct tous les 15 jours le port de Djibouti et, en transbordement, les côtes occidentale et orientale du continent.
La chef du département commercial du Grand Port maritime regrette que le port phocéen soit relié à l'Afrique subsaharienne et l'océan Indien par nombre de services en transbordement. Ayant conservé son expérience de responsable reefer chez CMA CGM en mémoire, elle souligne : "Lorsque les navires du premier service sont en retard, les produits surgelés ratent le transbordement". À ses yeux, nombre de chargeurs préfèrent par conséquent les lignes directes.

Vincent Calabrèse

Mercredi 12 Décembre 2018



Lu 1193 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Décembre 2018 - 14:29 OOCL entre sur le marché sud-africain


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy