Aggravation du chômage partiel chez STX



© STX
© STX
Les salariés de STX France, dernier grand chantier naval français, sont menacés d'une aggravation du chômage partiel d'ici la fin de l'année, avec l'annonce jeudi 25 octobre par la direction de 14.000 jours de "sous-charge" ces deux prochains mois faute de nouvelles commandes. Cette mesure porte à 7.000 jours la sous-charge mensuelle moyenne pour les 2.100 salariés du site, contre 6.300 jours par mois d'avril à octobre. Au cours de cette période, les 44.172 jours de sous-charge s'étaient soldés par 21.522 jours de chômage partiel. Le ratio a pu être maintenu légèrement en deçà des 50 % grâce à d'importantes mesures de redéploiement des salariés entre les secteurs ou les filiales de STX en fonction de leurs charges de travail respectives. En grande difficulté depuis 2008, les anciens Chantiers de l'Atlantique, basés à Saint-Nazaire et spécialisés dans la construction de navires de grand gabarit, tournent au ralenti et n'ont enregistré aucune nouvelle commande depuis plus d'un an. Le plan de charge de STX France avait subi un nouveau coup dur début avril avec l'annulation de deux projets de commandes de navires de croisière pour l'opérateur Viking River Cruises. Le carnet de commandes des chantiers se réduit à l'"Europa 2", un paquebot commandé par le groupe allemand Hapag Lloyd Croisières (livrable au printemps 2013), un autre paquebot pour l'Italien MSC, le "Preziosa" (mars 2013) et deux navires porte-hélicoptères de type BPC pour la Russie (fin 2013 et fin 2014). STX France est détenu à 66,6 % par STX Europe (filiale du sud-coréen STX Shipbuilding) et à 33,3 % par l’État français. Le chantier fait également travailler des sous-traitants à raison de quelque 4.000 salariés.

AFP

Vendredi 26 Octobre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers






Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy