Aigle Azur liquidé mais du temps offert aux repreneurs



Les salariés espèrent une amélioration des offres © Aigle Azur
Les salariés espèrent une amélioration des offres © Aigle Azur
Le tribunal de commerce d'Évry a décidé lundi 16 septembre la liquidation avec poursuite d'activité d'Aigle Azur, mais lui a accordé un sursis jusqu'au 27 septembre pour laisser une dernière chance aux candidats repreneurs.
Cela permet de donner un délai supplémentaire à ces derniers pour qu'ils puissent peaufiner leurs offres, et de continuer à payer les salariés, selon une source proche du dossier. Les avions de la compagnie ont déjà arrêté de voler depuis le 7 septembre.
"Aujourd'hui les offres n'ont pas été suffisamment satisfaisantes, le tribunal a demandé une amélioration des offres" qui pourront être remises "jusqu'à mercredi minuit" et seront examinées le 23 septembre par le tribunal, a expliqué la présidente du tribunal Sonia Arrouas, précisant que le délibéré serait rendu "au plus tard le 27 septembre".
Cette décision de liquidation judiciaire avec poursuite d'activité "nous donne un espoir pour l'amélioration d'offres qui ont été faites", a réagi Loïc Philippot, vice-président du syndicat de pilotes SNPL Aigle Azur, non élu au Comité d'entreprise. La CFDT a d'ailleurs demandé "que le groupe Air France et le groupe Dubreuil utilisent ce délai afin de négocier un accord de performance collectif avec les organisations syndicales de l’entreprise Aigle Azur".
Il pourrait y avoir vendredi une nouvelle consultation du comité d'entreprise, selon Loïc Philippot, qui a affirmé ne pas avoir de "préférence" parmi les différentes offres présentées, estimant que les salariés se positionneront en faveur de "l'offre qui fera en sorte de reprendre le plus de gens possibles".
Ce lundi, le tribunal a entendu sept prétendants dont Air France, le groupe Dubreuil (maison mère des compagnies Air Caraïbes et French Bee) et Lu Azur (un des actionnaires d'Aigle Azur, à hauteur de 19 %).
"Une chose prime pour le tribunal, la sauvegarde d'un maximum de salariés. C'est notre priorité", avait assuré lundi matin Sonia Arrouas, soulignant la situation financière difficile de la compagnie qui accuse un "passif de 148 millions d'euros", selon elle, et vraisemblablement "plus que ça parce que les comptes n'avaient pas été certifiés".
Marc Rochet, directeur général du groupe Dubreuil Aero et président de French Bee, la compagnie low-cost long-courrier du groupe, a précisé qu'il n'était "pas intéressé par l'entreprise (Aigle Azur), qui a un nom aujourd'hui synonyme de catastrophe", mais "par la partie long-courrier, les avions et, en fonction de nos propres critères, des équipages pour les faire voler, et des créneaux horaires".
Les 9.800 créneaux horaires annuels environ détenus à Orly constituent la pépite d'Aigle Azur.

AFP

Mardi 17 Septembre 2019



Lu 311 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy