Alger : les volumes de l'Epal pénalisés par les restrictions des importations du pays


Le port d'Alger a vu au premier trimestre ses volumes fondre de près de 20 %. Sa direction estime que son activité est à la fois victime des séquelles de la crise sanitaire mais aussi des restrictions des importations algériennes imposées par l'État, que la croissance des exportations n'est pas parvenue à compenser.


© Port d'Alger
© Port d'Alger
À 1,9 million de tonnes, le port de la capitale algérienne a enregistré au premier trimestre un recul d'activité de 18 % par rapport aux trois premiers mois de l'année 2021. La direction de l'Entreprise portuaire du port d'Alger (Epal) attribue cette tendance baissière à trois filières : les produits agricoles, le conteneur et les hydrocarbures.

En effet, l'autorité portuaire a comptabilisé au cours de la période 61.220 EVP, soit 24 % de moins qu'au cours du premier trimestre 2021. Elle estime que ce ralentissement de près d'un quart du volume est dû à la crise sanitaire qui continue de traverser le monde. Autre phénomène ayant freiné l'évolution du trafic du port algérois, la restriction des importations dans le pays.

"Un trafic conteneurisé à 90 %


Si le nombre global de conteneurs pleins a diminué de 18,5 % au cours de la période (à 34.130 EVP), il a en revanche progressé de 18 % à l'export. Une hausse qui illustre, selon l'Epal, les mesures de facilitations accordées par le gouvernement aux exportateurs algériens pendant la période.

Un taux de conteneurisation en constante progression

La direction du port algérois ajoute que le taux de conteneurisation du trafic continue de progresser. Il est passé en un an de 87 % à 90 %. Une croissance qui ne constitue pas une surprise dans un pays où la boîte est devenue il y a déjà longtemps un outil prédominant pour les échanges internationaux au détriment de la remorque.

Quant au nombre de passagers devant transiter au premier trimestre par la gare maritime du port d'Alger, il devait s'élever à 63.000. Reste à savoir si les chiffres définitifs seront conformes aux prévisions de l'entreprise portuaire algéroise.

Selon la direction de l'autorité portuaire, la durée moyenne d'attente en rade pour les navires à Alger a diminué au cours du premier trimestre d'année. Elle s'est élevée à 0,87 jour contre 1,28 jour au cours des trois premiers mois de 2021. Enfin, la durée du séjour à quai à Alger est passée en un an de 3,91 jours à 3,71 jours cette année.

Alger fait partie des treize ports algériens tournés vers le commerce international. Huit d'entre eux ont pour vocation les marchandises diverses, trois autres sont des ports généralistes et deux autres ont pour spécialité les flux énergétiques.

Vincent Calabrèse

Mardi 12 Juillet 2022



Lu 1178 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Août 2022 - 16:05 Les ports tunisiens retrouvent la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal