Alitalia laisse place à ITA


Alitalia a éteint ses moteurs après 74 années de vol pour laisser piste libre à la start-up ITA, née de ses cendres dans un marché aérien qui peine à se relever des turbulences de la pandémie de coronavirus.


© Alitalia
© Alitalia
Le dernier atterrissage d'Alitalia a eu lieu à Rome, un vol en provenance de Cagliari. Sept heures après, le premier vol d'Italia Trasporto Aereo (ITA) a décollé de Milan-Linate en direction de Bari.

Née le 5 mai 1947, Alitalia a symbolisé la réussite économique de l'Italie après la Seconde Guerre mondiale, devenant dans les années 70 la septième compagnie mondiale, avant de connaître un long déclin, qui s'est aggravé ces dernières années. ITA a prévu de recruter cette année un premier contingent de 2.800 personnes. 5.750 salariés devraient être embauchés en 2022. Alitalia comptait 10.500 employés.

La compagnie démantelée

Les syndicats d'Alitalia multiplient les manifestations, protestant contre les "contrats au rabais" proposés par ITA, avec des baisses de salaires atteignant 20 %, voire 40 % pour les pilotes, et la "vente à la découpe" de la compagnie.

Si la partie opérationnelle a été transférée à ITA, une société 100 % publique, les services au sol et la maintenance seront vendus séparément, par le biais d'appels d'offres, comme l'a exigé Bruxelles durant d'âpres négociations avec Rome.

La Commission européenne a donné en septembre son feu vert au décollage de la jeune pousse et a autorisé l'injection de 1,35 milliard d'euros de fonds publics. Constatant "une discontinuité économique" entre Alitalia et ITA, elle a dispensé cette dernière de rembourser les "aides d'État illégales" perçues par son prédécesseur.

Une flotte sacrifiée

Au fil des années, l'État italien a déboursé plus de 13 milliards d'euros pour tenter de remettre à flot la compagnie, entre recapitalisations et prêts relais. Mais rien n'y a fait, Alitalia a cumulé des pertes de 11,4 milliards d'euros entre 2000 et 2020. En 2020, Alitalia perdait deux millions d'euros par jour, transportant seulement 6,3 millions de passagers, là où Ryanair en a fait voyager 52,1 millions et Air France-KLM 34 millions.

Avec une flotte réduite de moitié, à 52 appareils, dont 7 gros porteurs, ITA aura du mal à prendre son envol, juge Andrea Giuricin, économiste des transports à l'université Bicocca de Milan.

Quant au célèbre logo vert sur fond blanc d'Alitalia, il ne disparaîtra toutefois pas du ciel européen, car ITA a remporté l'appel d'offres pour l'achat de la marque, en déboursant 90 millions d'euros.

AFP

Vendredi 15 Octobre 2021



Lu 2032 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Septembre 2022 - 16:48 Daher vise 1,5 milliard d’euros de CA en 2023


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal