Allemagne et Chine : l'alliance des champions de l'export


La Chine et l'Allemagne, deux champions de l'export, entretiennent des liens commerciaux de plus en plus étroits qui rendent l'économie allemande particulièrement dépendante de la conjoncture chinoise.


Le titre de champion du monde des exportations revient aujourd'hui à la Chine © Surfcar
Le titre de champion du monde des exportations revient aujourd'hui à la Chine © Surfcar
Le commerce bilatéral entre Allemagne et Chine a représenté 140 milliards d'euros en 2013, avec un excédent en faveur de la Chine qui a vendu pour 73 milliards d'euros de marchandises à l'Allemagne, et acheté pour 67 milliards d'euros de produits allemands.

L'Allemagne est passée troisième

Les deux pays ont longtemps été au coude à coude dans la course au titre de champion du monde des exportations. Celui-ci revient aujourd'hui à la Chine, l'Allemagne étant passée troisième derrière les États-Unis. Allemagne et Chine peuvent toutes les deux se targuer de confortables excédents commerciaux, les plus importants du monde (avec l'Arabie saoudite) et sensiblement au même niveau que l'an dernier, autour de 200 milliards d'euros.
L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la Chine en Europe, et la Chine le troisième partenaire de l'Allemagne dans le monde (cinquième marché à l'export et deuxième fournisseur). La Chine achète à tour de bras voitures, machines-outils et produits chimiques allemands. Les deux gouvernements se sont fixés comme objectif de porter les échanges bilatéraux à 200 milliards d'euros l'an prochain. La Chine est le premier marché pour beaucoup de grands noms de l'industrie allemande. Le groupe Volkswagen y vend un tiers de sa production mondiale. L'Empire du Milieu est le premier marché des fabricants germaniques de machines-outils depuis 2009.
Cela rend l'économie allemande particulièrement dépendante de la conjoncture chinoise. Le ralentissement actuel en Chine inquiète les milieux économiques allemands, alors que la zone euro patine toujours et que la Russie est un débouché de plus en plus incertain. Ces dernières années, la croissance des exportations allemandes vers la Chine a fléchi. Elles ont crû de 0,4 % seulement entre 2012 et 2013. Cela s'explique aussi par le fait que de nombreuses entreprises allemandes préfèrent fabriquer sur place : Volkswagen veut investir 18 milliards d'euros en Chine d'ici 2018, le chimiste BASF emploie près de 8.000 personnes dans le pays, tendance croissante.
Les Chinois investissent aussi de plus en plus en Allemagne, par exemple en reprenant des entreprises familiales. Le rachat début 2012 par le chinois Sany du fabricant de pompes à béton Putzmeister a marqué les esprits. Les investissements chinois en Allemagne (1,4 milliard d'euros en 2012, dernier chiffre disponible) sont toutefois sans commune mesure avec ceux de l'Allemagne en Chine (44,8 milliards d'euros la même année). Une dizaine d'entreprises chinoises sont en outre cotées à la Bourse de Francfort.

AFP

Vendredi 10 Octobre 2014



Lu 129 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Mai 2018 - 13:05 Douanes de Strasbourg : l'OEA fait recette


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy