American Airlines dépose le bilan pour se restructurer


La compagnie aérienne American Airlines a déposé le bilan mardi pour accélérer une restructuration devenue indispensable alors que ses pertes s'accumulaient et sa compétitivité s'amenuisait.


© AMERICAN AIRLINES
© AMERICAN AIRLINES
American Airlines dépose le bilan pour se restructurer. La faillite de la compagnie de Fort Worth, près de Dallas au Texas, était "devenue souhaitable", estime Richard Aboulafia, du cabinet de conseil spécialisé Teal Group. Pour la maison de courtage Sterne Agee, c'est une décision "stratégique" et "logique vu la récente envolée des prix du carburant, l'exode récent de voyageurs d'affaires vers les compagnies rivales et le retard dans les négociations salariales avec les syndicats". Vu qu'AMR, la maison mère du transporteur, "n'était jamais passée par le dépôt de bilan contrairement à ses rivales, elle était coincée par des accords salariaux qui lui donnaient un désavantage compétitif important", renchérit M. Aboulafia.

"Les compagnies rivales ont renforcé leur rentabilité en fusionnant"



"Nous devons nous attaquer à notre structure de coûts, y compris salariaux", devenue "intenable", a admis Thomas Horton, jusqu'ici directeur financier d'American et qui sera chargé d'en piloter le redressement après l'éviction du PDG, Gerard Arpey, également annoncée mardi. Au troisième trimestre, AMR, très endettée, avait enregistré une perte plus accusée que prévu de 162 millions de dollars. C'était son quatrième trimestre consécutif "dans le rouge". Ses liquidités de plus de 4 milliards devraient toutefois lui permettre de poursuivre ses activités normalement pendant sa restructuration.
Ses pilotes refusaient jusque-là de nouveaux sacrifices financiers, estimant en avoir assez fait lors d'une précédente crise, en 2003, lorsque le groupe était encore le numéro un mondial du secteur. Le principal syndicat de pilotes de la compagnie, l'APA, a qualifié la faillite d'AMR de nouvelle "sombre", et a averti ses membres de "changements importants à venir dans les activités de la compagnie et dans leur contrat". Le syndicat TWU, qui représente la majorité des employés de la compagnie, a prévenu que les négociations avec la direction seraient "longues et féroces".
Outre les coûts salariaux, American devrait réduire la voilure en termes de flotte et de réseau. M. Horton avait déjà indiqué le mois dernier que la compagnie baisserait ses capacités d'environ 3 % d'ici la fin de l'année. Le groupe n'a cependant rien dit du devenir de la commande géante de 460 moyen-courriers (260 A320 et 200 B737) annoncée en juillet. Il mentionne simplement que ses fournisseurs seront payés "entièrement et à l'heure dite" grâce son abondante trésorerie. "Cela ne devrait pas remettre en cause les commandes passées dans la mesure où la compagnie a besoin de renouveler sa flotte et à ce titre, les A320 Neo lui permettraient d'économiser 15 % de carburant", a assuré une source proche d'Airbus.

Rapprochement possible avec US Airways

Depuis le début de la crise fin 2008, les compagnies rivales d'American Airlines ont renforcé leur rentabilité et leur réseau en fusionnant, à l'instar de Delta et Northwest ou d'United et Continental, ce qu'AMR ne pouvait faire vu la lourdeur de ses coûts. AMR pourrait envisager à son tour un rapprochement, avec US Airways notamment.

.

Jeudi 1 Décembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy