Antonov 225 : le plus gros avion du monde annoncé détruit


Le seul exemplaire du plus gros porteur cargo du monde, l'An-225 de la compagnie ukrainienne Antonov Airlines, aurait été détruit lors d'un raid de l'armée russe sur l'aéroport de Gostomel.


L'An-225 victime de l'invasion russe en Ukraine © Antonov Design Bureau
L'An-225 victime de l'invasion russe en Ukraine © Antonov Design Bureau
Selon plusieurs sources ukrainiennes, l'avion Antonov-225 d'Antonov Airlines, a été détruit par des frappes russes sur un aéroport près de Kiev dimanche 27 février.

D'après le conglomérat étatique de l'armement Ukroboronprom, "les envahisseurs russes ont détruit le fleuron de l'aviation ukrainienne, l'An-225", à l'aéroport Antonov à Gostomel, où l'unique exemplaire du plus gros avion cargo du monde "subissait des réparations". Le ministre ukrainien des Affaires étrangères a confirmé l'information sur Twitter en fin d'après-midi : "La Russie a peut-être détruit notre "Rêve". Mais elle ne pourra jamais détruire notre rêve d'un état européen fort, libre et démocratique."

L'aéroport de Gostomel est le théâtre de violents affrontements depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, par l'armée russe qui tente de s'emparer de cette infrastructure stratégique. Plusieurs clichés aériens diffusés sur les réseaux sociaux montraient un hangar en flammes, ressemblant à celui censé abriter le mythique An-225. Pour autant, sa compagnie d'exploitation, Antonov Airlines, est restée évasive, se contentant d'annoncer "Jusqu'à ce que l'An-225 ait été inspecté par des experts, nous ne pourrons communiquer sur l'état technique de l'appareil".

Un monstre technique

Cet avion unique au monde baptisé "Mriya", "Rêve" en ukrainien, s'était adjugé il y a près de 35 ans le titre de plus gros avion de la planète par sa longueur (84 mètres), par sa masse totale maximale au décollage (640 tonnes, pour 258 tonnes à vide) et par sa charge utile (près de 250 tonnes), mais pas par son envergure (88,40 mètres).

L'appareil aux six réacteurs et aux 32 roues (quatre sur le train avant et 28 sous son ventre) détient 242 records dans le secteur de l'aviation, dont celui de la plus importante charge totale emportée (247 tonnes) et celui de la plus lourde pièce d'un seul tenant transportée, le 17 août 2009 entre Francfort-Hahn et Erevan (un générateur de 174 tonnes, 187,6 tonnes avec le châssis spécial qui l'accompagnait).

L'Antonov 225 dans son hangar à l'aéroport de Gostomel © Antonov Airlines / Dmitri  Sidorov
L'Antonov 225 dans son hangar à l'aéroport de Gostomel © Antonov Airlines / Dmitri Sidorov

L'Antonov 225 a été conçu pour transporter, sur son dos, le lanceur spatial russe Energiya et la navette spatiale Bourane entre les installations de l'ancienne Union soviétique. Lors de son vol inaugural, le 21 décembre 1988, il avait battu plus de 100 records du monde.

Sa conception particulière comprend un double empennage vertical et un stabilisateur horizontal surdimensionné incliné vers l'arrière pour lui permettre d'emporter des charges lourdes posées sur son fuselage sans que l'écoulement de l'air en soit perturbé. Il est aussi doté d'une porte de chargement par le nez, d'une rampe intégrée et d'une grue de bord.

Dédié aux vols cargo charter

Après plusieurs années d'inactivité faute de moyens suite à la chute de l'URSS, le seul exemplaire existant a effectué un vol d'essai en 2001 à Gostomel, à une vingtaine de kilomètres de Kiev.

Il est depuis exploité par la compagnie aérienne ukrainienne Antonov Airlines pour des vols cargo à la demande : transport de transformateurs ou de générateurs électriques, opérations de maintien de la paix et interventions d'ordre humanitaire. Il a été notamment très sollicité au début de la pandémie de Covid-19.

La vie de l'appareil avait été prolongée, selon Antonov Airlines. Il était censé pouvoir opérer au moins jusqu'en 2033. Plusieurs projets de construction d'un deuxième exemplaire du Mriya ont été lancés, sans jamais aboutir jusqu'ici.

Ukroboronprom a estimé que restaurer le "Mriya" coûterait plus de 3 milliards de dollars et durerait plus de cinq ans. "Notre mission est de faire en sorte que ces dépenses soient couvertes par la Russie, qui a infligé délibérément des dommages à l'aviation ukrainienne", a encore souligné le groupe.

Franck André avec AFP

Lundi 28 Février 2022



Lu 4782 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Septembre 2022 - 16:48 Daher vise 1,5 milliard d’euros de CA en 2023


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal