Appel à projets pour quatre parcs à éoliennes flottantes



L'Ademe a publié le cahier des charges des premiers parcs pilote français d'éoliennes flottantes © CCSTI
L'Ademe a publié le cahier des charges des premiers parcs pilote français d'éoliennes flottantes © CCSTI
L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a publié mercredi 5 août le cahier des charges de l'appel à projets pour la construction des quatre premiers parcs pilote à éoliennes flottantes, une étape importante pour le développement de cette filière en France. Ces quatre parcs devront ainsi comprendre entre trois et six éoliennes d'une puissance d'au moins 5 mégawatts chacune, sauf à démontrer qu'une puissance inférieure "mais du même ordre de grandeur reste pertinente pour de futurs projets commerciaux", détaille le document. Le ministère de l'Énergie avait annoncé mi-juillet la localisation de ces futurs parcs. Trois seront situés en Méditerranée, au large des étangs de Leucate, de la commune de Gruissan (Languedoc-Roussillon) et du phare de Faraman (Paca), tandis qu'un sera situé sur la côte atlantique au large de l'île de Groix (Bretagne).
Les parcs pilote, qui seront connectés au réseau d'électricité, auront une durée de démonstration de deux ans, mais "en cas de succès technico-économique", ils pourront fonctionner pendant quinze à vingt ans. Ces projets seront financés par le programme d'investissements d'avenir (PIA) et par des tarifs de rachat de l'électricité produite. Le cahier des charges demande ainsi aux porteurs de projets de présenter des scénarios de financement en fonction de plusieurs tarifs d'achats indicatifs, compris entre 150 et 275 euros par mégawattheure produit. À titre de comparaison, le tarif d'achat de l'éolien terrestre est de 82 euros le MWh, tandis que le prix d'achat de l'électricité qui sera produite par les parcs éoliens offshores posés en cours de développement avoisinerait les 200 euros/MWh.
Cet appel à projet avait été annoncé par le Premier ministre, Manuel Valls, en décembre dernier, avec un financement de 150 millions d'euros via le PIA. Plusieurs acteurs français ont déjà montré leur intérêt pour l'éolien flottant, comme les groupes DCNS et Alstom, l'IFP EN, les sociétés Ideol et Nénuphar. Actuellement seulement trois éoliennes flottantes ont été déployées dans le monde pour des tests : au Portugal, en Norvège et au Japon.
Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a qualifié d'"étape cruciale" cet appel à projet. Il permettra de "vérifier la faisabilité technique et la viabilité économique d'un parc de quelques machines" et de "mieux cerner l'impact de ces installations sur leur environnement", ajoute-t-il.
Pour France énergie éolienne, qui rassemble près de 90 % des acteurs de l'éolien en France, cet appel à projet devra "permettre de faire émerger une nouvelle filière industrielle française, pionnière dans ce domaine". Par ailleurs, l'Ademe a également publié mercredi 5 août un appel à projet pour la réalisation de parcs pilotes d'hydroliennes fluviales et des démonstrateurs "innovants" dans les filières hydrolienne et houlomotrice.

AFP

Jeudi 6 Août 2015



Lu 133 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy