Aproport : le pari gagnant du ferroviaire


Malgré une année difficile côté fluvial, la structure bourguignonne a su tirer son épingle du jeu grâce à ses investissements récents dans le rail.


© Aproport
© Aproport
Une année "à oublier" mais qui comporte "de bonnes nouvelles". Directeur général de la CCI Saône-et-Loire, Pascal Leyes s’est montré confiant sur l’avenir d’Aproport. Géré par la CCI, cette entité qui assure la gestion des ports de Mâcon, Chalon-sur-Saône et Pagny, a sauvé les meubles grâce à un beau travail sur le fer.

L'année a pourtant été difficile dès janvier. Les grèves SNCF puis l’accident de l’écluse de Sablons (Isère) ont freiné les activités des ports sur la Saône et le Rhône. Les dégâts liés à la crise de la Covid-19 et la suspension de la ligne Le Havre - Chalon-sur-Saône n’ont rien arrangé. Pascal Leyes déplore une baisse de 25 % du chiffre d’affaires.

Cependant, si Aproport connaît une baisse de 14 % sur le fluvial (27 % de son activité), le ferroviaire (20 % de l’activité) est lui en hausse (+ 12 %) tout comme le routier (+ 5 %). Le nombre d'entrées de trains a été multiplié par deux entre 2019 et 2020. "Le routier représente 53 % de notre activité car nos véhicules "coiffent" les deux autres activités", complète Stéphane Trouillet, directeur d’exploitation des trois ports. 

L’autoroute ferroviaire comme atout majeur

Grâce à des investissements consentis en 2019, le port de Mâcon a pleinement profité de son positionnement sur "l’autoroute ferroviaire" entre Calais et Le Boulou. "Elle nous a fait beaucoup travailler durant le premier confinement, remarque Pascal Leyes. Nous avons réussi à ne pas garder nos deux pieds dans le même sabot." 

Entre le port et la gare de Mâcon, 1.000 trains ont circulé pour transporter 11.000 semi-remorques préhensibles de type P400. Résultat, l’explosion de l’activité liée aux semi-remorques (+ 64 %) a compensé un trafic de conteneurs en berne (- 54 %). Cela permet à Aproport d’annoncer une augmentation de 10 % du nombre d’EVP traités en 2020. Le trafic global en tonnage est resté stable (+ 1 %). 

Des lignes à l’étude

Deux nouveaux services ferroviaires sont à l'étude. Le premier permettrait de relier Mâcon à la Belgique, et donc à l’Europe du Nord, avec l’opérateur de transports combinés Viia. Le deuxième reliera Chalon-sur-Saône au Havre. En décembre, une ligne rail-route opérée par Openrail, pour les Transports Becker et Combronde (actionnaire d’Openrail), a vu le jour entre Chalon-sur-Saône et Fos-sur-Mer.

Deux fréquences sont assurées chaque semaine. "Depuis le changement de service le 14 décembre, le taux de remplissage des trains est de 80 %", précise Stéphane Trouillet. "Cette offre vient compléter celle mise en place par l’opérateur Delta Rail." Implanté à Aix-en-Provence, ce dernier fait circuler deux trains par semaine. Une troisième rotation serait envisagée pour 2021.

Deux autres projets sont à l’étude. À Mâcon, un centre de formation de conducteurs de trains de fret devrait voir le jour et une formation Bac+5 en logistique et transport multimodal doit démarrer à Chalon-sur-Saône. Des démarches sont également en cours afin de faire d'Aproport un opérateur ferroviaire de proximité (OFP). L'objectif est de permettre aux ports bourguignons de "rayonner" autour de leurs terminaux. Une liaison entre Mâcon et Chalon-sur-Saône serait envisagée à l'horizon 2021-2022.

pierre Lemerle

Lundi 11 Janvier 2021



Lu 1806 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal