ArcelorMittal Fos s’engage dans le démantèlement de navires


Le producteur d’acier de Fos-sur-Mer, ArcelorMittal, finalise un projet de démantèlement des navires qui doit lui permettre de récupérer 100.000 tonnes d’acier recyclé dès 2025. Il contribuera ainsi à atteindre ses objectifs de décarbonation tout en structurant une filière porteuse pour l’industrie navale.


Bruno Le Maire a annoncé une aide de l'État pour contribuer aux projets de décarbonation d'ArcelorMittal © CG
Bruno Le Maire a annoncé une aide de l'État pour contribuer aux projets de décarbonation d'ArcelorMittal © CG
Pour atteindre ses objectifs de décarbonation, ArcelorMittal mise sur un projet de démantèlement de navires qui devrait prendre forme dans les prochains mois, tout près de son site de Fos-sur-Mer. Le producteur d’acier remplace déjà de la fonte par de l’acier recyclé qu’il achète aux déchetteries ou via des filières internationales de déconstruction. Mais d’ici 2025, il souhaite multiplier par cinq sa capacité. 

Pour passer de 100.000 à 500.000 tonnes d’acier recyclé, ArcelorMittal va d'abord investir 63 MEUR afin de parvenir à porter l’alliage à une température suffisamment élevée avant de le mélanger à la fonte. En visite dans l’aciérie le 26 mars, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé le soutien de l’État par le biais d'une aide de 15 millions d'euros débloquée dans le cadre du plan France relance.

Augmenter la part d’acier recyclé

Cet investissement s’inscrit dans le programme "Aciers circulaires de Fos" qu’a lancé l’aciériste. Le démarrage des chantiers est prévu à l’automne pour une mise en service en 2022 et 2023. L’objectif du groupe est de réduire de 30 % ses émissions de CO2 en Europe d’ici 2030, puis d’atteindre la neutralité carbone en 2050. 

800 à 1.000 navires démantelés chaque année dans le monde


En novembre 2020, l’usine avait présenté sa feuille de route et ses premiers projets majeurs de décarbonation articulés autour de deux axes : le captage et le recyclage du carbone des installations de production d’acier, et l’augmentation de la part d’acier recyclé dans la production.

100.000 tonnes recyclées en 2025

La construction d’une plateforme de démantèlement des navires "d’envergure industrielle" devrait largement contribuer à ce second axe. Selon l’un des partenaires du consortium, ce projet labellisé Opération d’intérêt régional (OIR) par le conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2017 devrait aboutir "avant l’été". S’ouvrira ensuite une période d’enquête publique avant le lancement des travaux. Le futur site de démantèlement devrait jouxter les installations d’ArcelorMittal : "un dock flottant" sera installé pour accueillir la première année une dizaine de navires, soit 100.000 tonnes d’un acier "de qualité supérieure".

En 2013, un premier projet, baptisé Green Med, avait été présenté à la suite d'un appel à projets régional. Le consortium constitué autour du groupe Colas envisageait un chantier capable de déconstruire des navires de 80 mètres dans un premier temps, puis de 180 mètres. Le projet sur lequel travaille ArcelorMittal devrait être "similaire", selon l’industriel.

Environ 800 à 1.000 navires sont démantelés chaque année dans le monde. Dont 96 % en 2018 l'ont été en Asie du Sud-Est et en Turquie dans des conditions jugées "loin d’être acceptables" par Armateurs de France.

Caroline Garcia

Lundi 29 Mars 2021



Lu 1544 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Mai 2021 - 17:07 Prévisions au beau fixe pour MHI

Jeudi 6 Mai 2021 - 14:08 ​ArcelorMittal redémarre en trombe


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal