Assises Port du futur, pour un premier bilan de la Stratégie nationale portuaire


Sept mois après le lancement de la Stratégie nationale portuaire, plusieurs de ses chantiers ont été engagés. Les prochaines Assises Port du futur en septembre à Paris devraient dresser un premier bilan de ces travaux.


© GPMNSN
© GPMNSN
Les 22 et 23 septembre se tiendront les Assises Port du futur au siège de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) à Paris. Organisée par le Cerema en partenariat avec Haropa Port et la Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer (DGITM), cette 11e édition croisera les thèmes de la Stratégie nationale portuaire lancée lors du Comité interministériel de la mer (Cimer) du 11 janvier au Havre. Quatre sessions et huit tables rondes placées sous le signe "des transitions" aborderont notamment l’attractivité économique des ports et la massification de leurs pré et post-acheminements.
La recherche portuaire et les innovations dans les domaines de l’écologie, du numérique et de la cybersécurité figureront aussi au programme. Ces innovations seront mises à l’honneur par la remise du 5e Trophée Port du futur le premier jour de l’événement.
Les conférences seront proposées simultanément en distanciel.

Dans l’attente du Comité de suivi

Ces prochaines Assises devraient être l’occasion de dresser un état d’avancement de la Stratégie nationale portuaire et sans doute de présenter son Comité de suivi. Sous l’égide des ministères de la Mer et des Transports ainsi que du Secrétariat général de la Mer, ce Comité est censé réunir Régions de France, les ports d’État et décentralisés, les gestionnaires et des opérateurs des réseaux fluviaux et ferroviaires, ainsi que des associations et fédérations professionnelles.
Sa mission sera d’animer et de piloter la mise en œuvre de cette nouvelle politique française, qui a déjà vu se concrétiser certaines de ses mesures. C'est le cas de l’interopérabilité des systèmes d’information portuaire avec la création du GIE France PCS par Soget et MGI le 10 décembre dernier. Selon la DGITM, le guide de bonnes pratiques sur la cybersécurité portuaire est achevé et devrait être publié très prochainement. Une première version de l’Observatoire sur la compétitivité et la qualité de service des ports a également été présentée au printemps par la Direction générale. La mise en ligne de ses indicateurs est annoncée pour la rentrée.

Échéances avant la fin de l’année

Une première étape a été franchie aussi pour soutenir l’implantation d’entreprises sur les zones industrialo-portuaires avec la publication de la loi d’accélération et de simplification de l’action publique (Asap) en décembre dernier. Ses décrets d’application à venir sont censés simplifier plusieurs procédures, notamment environnementales. La DGITM confirme en outre avoir lancé l’étude sur la production et à la fourniture d’énergies et de carburants "propres" dans les ports.
Cette mission a été confiée au Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) et au Conseil général de l’économie, de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGEIET). Les conclusions de cette analyse sont attendues à l’automne.
Pilotée par la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) dans le cadre du projet France Sésame, la mise en place de "points de contact uniques" aux frontières est toujours prévue d’ici à la fin de l’année. Ces "guichets uniques" seront testés dans les ports du Havre, de Marseille et de Dunkerque. Le projet d’écolabel visant à valoriser les chaînes logistiques "vertes" transitant par les ports français semble moins avancé, en revanche.

Érick Demangeon

Lundi 19 Juillet 2021



Lu 761 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Juillet 2021 - 14:48 L'Iran inaugure son nouveau terminal pétrolier

Mercredi 21 Juillet 2021 - 15:20 Brittany Ferries commande deux navires hybrides


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal