Assises de la mobilité : sortir d'un "modèle à bout de souffle"


Des ONG de défense de l'environnement et des transports propres veulent profiter des Assises de la mobilité, qui seront lancées mardi 19 septembre, pour sortir d'un "modèle de transports à bout de souffle".


Les Assises de la mobilité débutent mardi 19 septembre et dureront trois mois © Gouvernement
Les Assises de la mobilité débutent mardi 19 septembre et dureront trois mois © Gouvernement
"Face à ce modèle de transport à bout de souffle, on attend des Assises de la mobilité et du gouvernement qu'ils mettent en œuvre les engagements pris dans le cadre du plan climat" et qu'il aille "plus loin", a dit Lorelei Limousin, responsable des politiques transports au Réseau action climat France.

Projet de loi début 2018

Le plan climat, présenté début juillet par le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, décline les objectifs pour que la France atteigne une "neutralité carbone" d'ici 2050. Il prévoit en particulier la fin de la vente des voitures à essence et diesel d'ici 2040. Les Assises de la mobilité, qui seront ouvertes mardi 19 septembre par le Premier ministre, Édouard Philippe, et la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne, dureront trois mois et aboutiront à un projet de loi pour début 2018.
Les ONG assurent vouloir contribuer activement "par des propositions concrètes" et se disent "vigilantes sur la qualité du processus de concertation" ainsi que sur les "modalités de décision à l'issue de ces Assises". "Trente-cinq ans après la dernière loi sur les transports, cette future loi de programmation doit s'inscrire dans la trajectoire de sortie des énergies fossiles avant 2050", rappellent le Réseau action climat France, le Réseau pour la transition énergétique, France nature environnement, Les Amis de la Terre, la FUB, WWF, la Fnaut et la Fondation pour la nature et l'homme.

"Nécessité d'adopter de nouveaux outils de fiscalité écologique juste"


Les ONG insistent sur la nécessité d'adopter "des nouveaux outils de fiscalité écologique juste et d'investir dans les solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle et emmener le fret dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre". Le projet de loi de finances 2018, présenté fin septembre, constituera "le premier révélateur des ambitions et de la cohérence du gouvernement". Elles estiment que la pause dans les projets d'infrastructures décrétée par le gouvernement début juillet, "devra se traduire par un abandon définitif" de certains projets, tandis que la question d'une redevance poids lourds devra être de nouveau posée.

AFP

Vendredi 15 Septembre 2017



Lu 796 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse