Au Havre, le conventionnel reste stable


Avec moins de 1.000 colis lourds traités en 2018, l’activité breakbulk reste stable sur le port du Havre. Haropa veut développer le report modal et s’apprête à signer une charte avec Voies navigables de France (VNF).


© Éric Houri
© Éric Houri
Compresseurs, rampes de trains, travées de ponts, mâts de forage… Le marché du breakbulk est avant tout "un marché d’opportunités", rappelle Bruno Le Gurun, responsable projets industriels et colis exceptionnels de Haropa. L’activité reste liée à des projets industriels ponctuels, tels que l’exploitation minière d’Eramet au Gabon, la livraison par Alstom au Sénégal des rames des premiers trains express régionaux (TER) pour la gare de Dakar, soit vingt expéditions de 80 colis d’ici 2019, ou encore 20 nouvelles passerelles destinées aux aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle et d'Orly, importées de Chine par ADP, 36 tonnes et 21 mètres de long chacune. "S’ajoutent des transports réguliers", nuance Bruno Le Gurun : génératrices de vapeur pour EDF, fusées Ariane, voiliers Bénéteau, compresseurs fabriqués par Dresser Rand…
Pour cette activité qui représente 1.800 colis exceptionnels traités au total par les ports de l’axe Seine, "75 % au Havre sont destinés à l’export et 25 % à l’import, à l’inverse du port de Rouen", précise Bruno Le Gurun. Les modes d’acheminement changent peu : 65 % par porte-conteneurs, 20 % par navire roulier et 15 % par navires spécialisés. Au Havre, une poignée de transitaires est spécialisée dans le projet industriel, les transports exceptionnels et les colis lourds. Ainsi, Philco International, qui avait été élu en mars 2015 meilleur agent européen 2014 par le réseau PCN (Project Cargo Network). L’année 2018 a été "calme", selon son directeur Philippe Coadou, "en raison notamment du coût du pétrole qui a impacté l’industrie du oil & gas". Mais le transitaire cite ce chargement de filtres industriels, destinés au Maroc pour l’industrie minière, en six colis de 36 tonnes, soit 700 m3 au total. Autre transport significatif, pour l'agence qui réalise 100 % de ses chargements à l’export : une série de machines conditionnées en deux grosses caisses de 50 tonnes chacune, transportées en flat track à destination des États-Unis.

"1.800 colis exceptionnels traités au total par les ports de l’axe Seine"


Autre transitaire présent sur le port havrais, Peters and May : la société propose des solutions sur mesure pour les chantiers navals et transporte des bateaux de plaisance, bateaux à moteurs, yachts destinés au monde entier. La société peut transporter des colis hors gabarit de plus de 12 mètres de long et avoisinant les 35 tonnes, des bateaux mais aussi des cuves ou des fuselages d’hélicoptères… Début 2019, la société Egetra (Études Gestion Transport) a investi pour son agence havraise, pour laquelle "l'année 2018 a été très bonne", selon son directeur Pascal Herry : le commissionnaire de transport vient de la doter d’un nouveau chariot élévateur d’une capacité de levage de 16 tonnes. "Nous gérons, à 75 % pour l’import, les colis lourds de 1 à 50 tonnes pièce, comme des machines-outils, des tours à commande numérique, des climatiseurs pour le tunnel sous la Manche ou pour des centres hospitaliers, et des pièces pour l’industrie aéronautique et automobile".

200 à 400 colis lourds par voie fluviale

Si l'activité breakbulk stagne sur le port havrais, en raison notamment "des difficultés d’accès routier liées à la fermeture à la circulation du pont du Hode", selon Bruno Le Gurun, elle vise à surfer sur le développement du multimodal, principalement du fluvial. "La part du fluvial a augmenté de 50 % depuis trois ans", assure-t-il. D’ici fin 2019, Haropa devrait signer une charte avec VNF afin de la développer : "Nous espérons ainsi au Havre passer d’ici 2021 de 200 à 400 colis lourds acheminés par voie fluviale".

Natalie Castetz

Jeudi 16 Mai 2019



Lu 1872 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy