Avec la stratégie chinoise du "zéro Covid", retour de la congestion portuaire


Avec le rebond du Covid-19 en Chine et le confinement que le gouvernement impose aux grandes métropoles, certains ports du pays retrouvent le niveau de congestion qu'ils avaient connu il y a deux ans.


© Port of Shenzhen
© Port of Shenzhen
Alors que la congestion portuaire a commencé à s'atténuer en Californie, à Los Angeles-Long Beach, le phénomène est de retour en Chine. Les mesures de confinement que Pékin impose aux grandes villes du pays pour enrayer la reprise épidémique freinent sévèrement la fluidité du trafic conteneurisé.

Les ports chinois enregistrent cette année une hausse de 14 % du nombre de porte-conteneurs par rapport à la moyenne de 2021. Les professionnels portuaires du pays dénombrent plus de 170 navires au mouillage au large des grands hubs du sud de la Chine. Un chiffre qui n'avait pas été aussi élevé depuis le mois d'octobre 2021, à l'époque du typhon Kompasu. Au large de Shanghai, on observe également une file d'attente sans cesse grandissante.

Selon IHS Markit, dans les ports de Shanghai, Ningbo et Zoushan, le nombre de navires en attente d'opérations s'élevait à 142 navires pendant la deuxième semaine du mois de mars. Pendant ce temps, Hong Kong et Shenzhen en enregistraient 174.

Les transit times entre la Chine ont déjà commencé à s'allonger. Des perturbations qui ont incité MSC, Maersk et Hapag-Lloyd à réorganiser leurs services pour tenter d'échapper à la congestion portuaire chinoise.

Los Angeles/Long Beach : le rythme normal remis en question

Pendant ce temps, en Californie, le complexe portuaire de Los Angeles/Long Beach commençait à voir ses files d'attentes en rade se réduire début mars pour retrouver un rythme normal d'activité. Sur l'axe Chine-États-Unis, avant que les mesures "zéro-Covid" soient prises par Pékin, les conteneurs voyaient leur transit-time se réduire. Quant aux taux de fret, ils cessaient de grimper.

Dès l'arrivée de l'ère post-pandémique, nombre de chargeurs américains se sont disaient soulagés. Leur optimisme du mois de février risque d'être rapidement remis en question. La crise du dérèglement du transport conteneurisé semblait s'apaiser le mois dernier. Pour Shabsie Levy, le PDG du consultant de la plateforme numérique américaine Shifl, "les transit-times entre la Chine et les États-Unis et les retards à l'accostage se réduisent.

"L'ère post-pandémique, une période de courte durée"


Les conteneurs sortent des terminaux dans des délais plus proches de ceux que nous connaissions avant la pandémie". Pour ce qui concerne les taux de fret spot, pour un conteneur de 40 pieds, ils ont chuté de 50 % entre la Chine et la côte ouest des États-Unis et la côte est des États-Unis depuis le début de l’année.

Quant aux transit-times entre les ports chinois et Los Angeles, avant que la Chine commence à imposer ses nouvelles mesures de confinement, ils avaient baissé de 20 % en un mois, passant de 39 jours en février à 31 jours début mars.

Sur la côte Est des États-Unis, les délais de mer se sont situés entre 33 et 45 jours au cours des douze derniers mois, observent les dirigeants de la plateforme numérique. Entre février et mars, ils sont passés de 42 à 43 jours. Pour mémoire, ils s'élevaient à 27 jours avant la pandémie.

Le document explique que Maersk avait ajouté du tonnage supplémentaire sur la côte Est pour éviter de ressentir la congestion et qu'il avait réduit sa capacité sur les services intermodaux reliés à ce littoral.

Aujourd'hui, l'ère post-pandémique est déjà terminée. Elle n'aura duré que quelques semaines au cours du début de l'année. Les portuaires chinois estiment que dès que l'activité retrouvera son rythme normal dans le pays, les ports américains et européens vont de nouveau connaître un afflux de trafic qui engendrera une nouvelle fois une dérégulation post-pandémique.

Vincent Calabrèse

Lundi 28 Mars 2022



Lu 2601 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal