Axe Seine : "La fusion des trois ports avance bien"


Dans le cadre de l’Armada de Rouen, Pascal Gabet, nouveau directeur du Grand Port maritime de Rouen (GPMR), et Catherine Rivoallon, préfiguratrice de la fusion des trois ports de l’axe Seine (Le Havre, Rouen et Paris), ont procédé à un point d’étape sur la mission confiée à la seconde et un bilan après cinq mois d'exercice pour le premier.


L’essor des échanges par barges reste incontestable sur l'axe Seine © Éric Houri
L’essor des échanges par barges reste incontestable sur l'axe Seine © Éric Houri
"Les choses avancent bien et vont dans le bon sens", a affirmé Catherine Rivoallon chargée, le 7 février dernier par la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne, à la demande du Premier ministre, Édouard Philippe, d’une mission de préfiguration de la fusion décidée des trois ports de l’axe Seine qui devra déboucher au 1er janvier 2021 sur la naissance d’un nouvel établissement public unique.

Catherine Rivoallon, préfiguratrice de la fusion  des trois ports de l’axe Seine © Éric Houri
Catherine Rivoallon, préfiguratrice de la fusion des trois ports de l’axe Seine © Éric Houri
"Il s’agit pour moi de préparer l’ensemble des paramètres, juridiques, financiers, fiscaux et sociaux et de co-construire avec les partenaires un projet stratégique unique 2020-2025, avec un programme d’investissements par filière", a-t-elle résumé. Après avoir rencontré les clients des trois ports le 17 mai dernier, elle échangera avec les responsables des territoires le 11 juillet prochain.

"On peut même envisager des créations d’emplois"

Concernant ses rapports avec les organisations syndicales et notamment la CGT plutôt rétive à la fusion, elle s’est voulue rassurante. "Nous nous rencontrons régulièrement et avons scellé un accord autour d’une vision commune. Les craintes d’un impact social sur les 1.800 salariés actuels des trois entités sont infondées. Si, comme nous l’espérons, la fusion se traduit par des gains de parts de marché, on peut même envisager des créations d’emplois", a déclaré Catherine Rivoallon.
Interrogée sur le lieu où sera implanté le siège du futur établissement public, elle a en revanche botté en touche : "La question n’est pas encore tranchée. Peut-être le sera-t-elle avant la fin de l’année si nous sommes assez matures".
Pour sa part, Pascal Gabet a tiré un bilan très positif des trafics du GIE Haropa-Ports de Paris Seine-Normandie, globalement en progression de 5,1 % à la fin du mois de mai avec 40 millions de tonnes. "Cette croissance s’explique notamment par le dynamisme des filières conteneurs, vracs solides et vracs liquides", a-t-il souligné.
Concernant les trafics conteneurisés, essentiellement portés par Le Havre, la progression se situe à 4 % en volume, soit 1,2 million d’EVP, ainsi qu’en tonnage (+ 4 %, avec 12 millions de tonnes), avec même un record mensuel historique en avril.
À noter que cette croissance concerne autant les échanges avec l’hinterland (+ 3,2 %, dont + 2,4 % pour les boîtes pleines) que les conteneurs en transbordement (+ 10 %). Elle touche également le terminal multimodal du Havre, qui progresse de 12 % avec 32.000 EVP traités entre janvier et avril 2019.

"Les trafics fluviaux enregistrent une progression fulgurante de 55 %"


Pour leur part, les trafics de vracs liquides augmentent de 7 % à 20,5 millions de tonnes, + 3,1 % pour le brut, malgré l’accident survenu sur le pipeline reliant le port à la raffinerie Total de Grandpuits, et + 11,1 % pour les produits raffinés en lien avec une reprise des importations par les traders.
Du côté des vracs solides, la progression est également marquée avec 6 millions de tonnes traitées (+ 8 %), dont 3,8 millions de tonnes de céréales (+ 9,3 %). En termes de campagne, les exportations de Rouen atteignaient 6,7 millions de tonnes fin avril, à rapprocher des 6,9 millions de tonnes atteints en fin de campagne (1er juillet) en 2018.
Enfin, les trafics fluviaux sur l’axe Seine enregistrent une progression fulgurante de 55 % à fin avril. Il est vrai que l’année 2018 avait été perturbée par les crues de la Seine mais l’essor des échanges sur barges reste incontestable, touchant à la fois les conteneurs (+ 14,5 %), les céréales et surtout le BTP (+ 70 % à 5 millions de tonnes en Île-de-France).

Vincent Rogé

Mercredi 19 Juin 2019



Lu 1375 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy