Axe Seine : Le Havre, Rouen et Paris veulent accélérer la logistique fluviale


Main dans la main, les métropoles de l’axe Seine, Le Havre, Rouen et Paris veulent accélérer le développement de la logistique fluviale. À l'heure actuelle, 85 % des conteneurs traités sur le port du Havre transitent par la route.


Patrick Ollier, Anne Hidalgo, Édouard Philippe, Nicolas Mayer-Rossignol © Ville du Havre
Patrick Ollier, Anne Hidalgo, Édouard Philippe, Nicolas Mayer-Rossignol © Ville du Havre
Une trentaine d’acteurs économiques ont été invités au Havre le 31 mai par les trois métropoles de l’axe Seine, Le Havre Seine Estuaire, Rouen Normandie, le Grand Paris. Logisticiens, transporteurs, chargeurs ont présenté leurs attentes lors d’une table-ronde dédiée au développement de la logistique fluviale. Les présidents et maires Édouard Philippe, Nicolas Mayer-Rossignol, Patrick Ollier ainsi qu’Anne Hidalgo ont déploré que "10 % seulement du trafic des ports transite par la vallée de la Seine qui représente 50 % du fret fluvial français".

Logistique longue distance et de proximité, chaîne de valeur, ruptures de charge, changements de motorisation, accélération du verdissement de la flotte, valorisation des compétences : "Nous avons beaucoup appris", a reconnu Édouard Philippe à l’issue de ces Rencontres Axe Seine auxquelles participaient Senalia, Sogestran CFT, SCAT, Geodis, XPO, XP Log, la fédération Entreprises fluviales de France –E2F, Logistique Seine Normandie... 

"Les collectivités intégreront la voie d’eau dans la commande publique"


Emma Recco, directrice du développement et de la stratégie d’Ikea France qui "développe des solutions fluviales" a apprécié "ces riches échanges" et rappelé l’engagement de l’entreprise "pour une mobilité plus durable". "Nous avons pu parler de notre engagement en faveur de la transition énergétique et de la réduction de l’impact environnemental des activités fluviales", a noté Steve Labeylie responsable des relations institutionnelles chez Sogestran. 

Les élus ont décidé d'agir

"Bien sûr, on lit des documents, des rapports mais prendre le temps de ces échanges avec tous ces acteurs économiques ne m’était jamais arrivé", a concédé Anne Hidalgo. Nicolas Mayer-Rossignol a vu "pour la première fois une expression des acteurs du transport et leurs clients disant : il faut y aller à fond, le transport fluvial est un déterminant majeur de notre compétitivité, d’autant qu’Haropa est un écosystème catalyseur pour que tous travaillent ensemble". Patrick Ollier a constaté : "Les acteurs économiques ont besoin que les élus prennent conscience de la nécessité d’une coopération organisée pour mieux les aider à mettre en place ce système vertueux".

Alors les élus "ont décidé d’agir". Trois premières propositions concrètes ont été annoncées : les collectivités intégreront la voie d’eau dans la commande publique, avec des critères de notation dans les cahiers des charges valorisant ce moyen de distribution. En octobre 2022, une convention d’affaires européenne, le Riverdating, renforcera les échanges et fera la promotion des métiers du fluvial. Pour développer l’utilisation des voies d’eau dans les espaces urbains, des lieux de débarquement vont être identifiés et un appel à manifestation d’intérêt (AMI) sera lancé au début 2022 pour innover dans la logistique du dernier kilomètre. Les prochaines Rencontres axe Seine sont prévues à l’automne, à Paris. 

Natalie Castetz

Mardi 8 Juin 2021



Lu 1470 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide


























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal