BDR Thermea : logistique rénovée pour les pièces de rechange


Le fabricant d’appareils de chauffage BDR Thermea a mis en service un nouveau centre au cœur de son usine alsacienne De Dietrich.


Les 80 % de pièces à plus forte rotation sont traitées dans la zone principale du centre de pièces de rechange de BDR Thermea © BDR Thermea France
Les 80 % de pièces à plus forte rotation sont traitées dans la zone principale du centre de pièces de rechange de BDR Thermea © BDR Thermea France
Les célèbres chaudières De Dietrich et leurs "alliées" modernisent la gestion de leurs pièces de rechange. Le fabricant a installé leur nouveau centre de traitement et de logistique sur le site de son usine de Mertzwiller, dans son berceau historique d’Alsace du Nord. Résultat d’un investissement de 6,4 millions d’euros, le bâtiment de 6.600 m2 a été inauguré le 15 novembre. Il remplace les centres de Reichshoffen, une commune voisine, et de Villers-Cotterêts (Aisne).
Il regroupe les pièces des marques De Dietrich, Chappée, Oertli et Sofath, toutes propriété de BDR Thermea : ce groupe est né il y a près de dix ans de la fusion entre le britannique Baxi, De Dietrich et le hollandais Remeha (d’où ses trois initiales) pour devenir un géant des appareils de chauffage, fort de 6.300 salariés dans le monde et d'un chiffre d’affaires de 1,7 milliard d’euros l’an dernier.
 
"Supermarché"

Des composants de quelques centimètres ou des éléments plus volumineux destinés à être installés sur les chaudières, les préparateurs d’eau chaude, les brûleurs et autres chauffe-eau s’entreposent ainsi dans le nouveau centre de pièces de rechange (CPR). Celui-ci gère 22.000 références pour l’heure, le chiffre grimpera à 32.000 l’an prochain. Parmi ses 70 salariés, 14 opérateurs réceptionnent les commandes des clients professionnels, au rythme de 2.000 par jour. Les zones de stockage proprement dites obéissent "à la règle du 80/20", résume Bernard Flesch, directeur régional Est du SAV. Les pièces à plus forte rotation occupent la partie dite "supermarché", dont le rayonnage à hauteur d’homme évoque effectivement l’intérieur d’un magasin de la grande distribution, avec ses bacs de petite taille. En son sein, les pièces très petites sont entreposées dans des étagères qui sont appelées de haut en bas selon un principe de plaque tournante. L’autre zone de stockage, plus classique, s’organise en racks jusqu’à environ 8 mètres de haut pour les composants moins fréquemment demandés.

"Villers-Cotterêts, hub de redistribution pour les expéditions"


Les pièces sont expédiées dans le monde entier, y compris en oversea par les ports maritimes. Les pré-acheminements dans ce cas, de même que les transports continentaux, s’effectuent tous par la route, malgré la localisation juste à côté de la petite gare de Mertzwiller. Pour la France, destination majoritaire, "nous sommes organisés de façon à assurer une livraison le lendemain matin pour toute commande passée avant 13 heures", indique Bernard Flesch. Villers-Cotterêts, dans ce dispositif, est resté un hub de redistribution pour les expéditions qui dépassent le cadre régional.
Le site de Mertzwiller, au total, emploie 800 salariés. Il dessine de plus en plus son avenir dans les pompes à chaleur, transition énergétique oblige : pour cette activité aujourd’hui marginale pour lui en volumes (6 %), il bénéficiera jusqu’en 2021 d’un investissement de 50 millions d’euros en production et en recherche-développement.

Mathieu Noyer

Mercredi 21 Novembre 2018



Lu 711 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy