BWM (eaux de ballast)



La Convention internationale sur le contrôle et la gestion des eaux de ballast et sédiments des navires, où BWM (International Convention for the Control and Management of Ships' Ballast Water and Sediments) réglemente le renouvellement, le traitement et le rejet des eaux de ballast utilisées par les navires. Elle a été initiée suite à la Conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement en 1992 à Rio de Janeiro et a été adoptée en février 2004.
Le but est de limiter le déplacement d'organismes aquatiques nuisibles et d'agents pathogènes via les eaux de ballast des navires. L'introduction de tels organismes dans de nouveaux milieux a été identifiée par les Nations unies comme l'une des quatre grandes menaces pour les océans, avec la pollution maritime d'origine terrestre, la surexploitation des ressources vivantes et la destruction de l'habitat marin. Le sommet mondial sur le développement durable de Johannesburg en 2002 avait appelé à traiter rapidement la question des espèces invasives dans les eaux de ballast.
La France, qui a ratifié cette convention en 2008, a devancé son application, durcissant même les règles en juillet 2014, pour les étendre à tous les navires français opérant des transports nationaux, sans condition de jauge. La convention BWM est entrée en vigueur le 8 septembre 2017, soit un an après sa ratification par trente États représentant 35 % de la flotte marchande mondiale en tonnage brut. En juillet 2019, quatre-vingt-un pays représentant 80,8 % du tonnage brut de la flotte mondiale l'avaient ratifiée.
Son plan d'application par l'OMI prévoit un durcissement progressif des obligations jusqu'en 2024.


POUR ALLER PLUS LOIN...

Feu vert pour la convention internationale sur les eaux de ballast, Publié par L'Antenne, le 12/09/2017
 


< Fiche précédente     I     Sommaire général     I     Sommaire de section     I     Fiche suivante  >







     

Les institutions maritimes | Les principales conventions maritimes internationales





 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy