Baisse des trafics ultramarins pour Haropa en 2020


Les ports de l’axe Seine ont connu en 2020 une baisse de 5 % de leur trafic global avec les ports ultramarins, soutenu par un marché de la consommation constant.


© Haropa-Port de Rouen
© Haropa-Port de Rouen
Malgré la crise sanitaire et les perturbations liées aux mouvements sociaux contre la réforme nationale des retraites, le trafic maritime global des ports de Haropa avec la France d'Outre-mer affiche une baisse de 5 % en tonnage par rapport à 2019, à 1,695 million de tonnes manutentionnées. Le trafic de conteneurs a baissé de 3 %, à environ 150.000 EVP, dont l’essentiel à l’export. "Grâce au maintien des escales, cette baisse est toute relative par rapport à celle du PIB français, à 8 % en 2020", note Julien Vélasque, responsable commercial de la filière Afrique & Dom-Tom.

Consommation dynamique

"Si les territoires ultramarins n'ont pas connu de gros chantiers en 2020, le marché y a été soutenu par une consommation intérieure dynamique", explique Patrick Bret, responsable de la division Filières de Haropa-Ports de Paris Seine Normandie. Et ce, en particulier dans le secteur de l’agroalimentaire. "Des navires arrivent le jeudi, les produits ultra-frais sont mis en rayon le vendredi et vendus le samedi. Les bars et les restaurants ont été rouverts en fin d’année, pour la saison touristique."

Aux denrées alimentaires livrées en flux tendus s’ajoutent les produits pharmaceutiques, les biens d’équipements et les produits industriels, comme les éléments de la fusée Ariane pour Kourou, en Guyane. En revanche, sans surprise, la filière automobile a le plus souffert, avec une baisse de 23 %, pour 33.550 véhicules.

La Guadeloupe première destination

À 406.000 tonnes et 36.000 EVP, la Guadeloupe représente la plus grosse part de marché pour Haropa. Elle est suivie par l’île de La Réunion avec 388.000 tonnes et 33.000 EVP, puis par la Martinique, avec 380.000 tonnes et 33.000 EVP, la Guyane avec 260.000 tonnes et 23.000 EVP, la Nouvelle-Calédonie, à 103.000 tonnes et 9.000 EVP et la Polynésie, à 80.000 tonnes et 7.500 EVP. Enfin, Mayotte a représenté 60.000 tonnes et 6.000 EVP.

"Des denrées alimentaires livrées en flux tendus"


En 2020, un nouveau service conventionnel et ro-ro baptisé Multipurpose Vessel (MPV) a été lancé en juin, depuis Le Havre, par la compagnie marseillaise Marfret, avec une rotation mensuelle sur six destinations : Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy jusqu'à Porto Rico et la République dominicaine. Le "Marfret Niolon" offre une capacité de 1.212 mètres linéaires pour le transport de tout matériel roulant.

L’armateur néerlandais Seatrade a augmenté la taille de ses navires appareillant chaque semaine du terminal de Radicatel, près du Havre, pour permettre une hausse des chargements de conteneurs à bord de plus 30 %. Enfin, côté logistique, le spécialiste des échanges avec l’Outre-mer Setcargo a repositionné ses activités d’entreposage à Rouen, avec un nouvel entrepôt de 6.000 m².
 

Natalie Castetz

Mardi 6 Avril 2021



Lu 29 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide


























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal