Bâle-Mulhouse soumet son plan contre le bruit aux autorités


L’aéroport franco-suisse planifie une limitation des vols nocturnes qui doit réduire les nuisances sonores tout en préservant son activité de fret express.


Le plan retenu veut préserver l'activité de fret © Euroairport
Le plan retenu veut préserver l'activité de fret © Euroairport
La question du bruit à Bâle-Mulhouse n’a pas disparu avec le Covid-19. La direction de l'aéroport franco-germano-suisse a continué à plancher sur le sujet pour dévoiler en juin un plan visant à limiter les nuisances. Il prévoit principalement de supprimer les décollages normalement programmés entre 23 h et 24 h et, à un degré moindre, d’interdire les vols entre 22 h et 6 h des avions les plus bruyants, ceux classés "chapitre 3" et de marge inférieure à 13 EPNdB (niveau effectif de bruit perçu).
Ces mesures résultent d’un compromis entre les impacts environnementaux, économiques et sociaux tels qu’une étude préalable "les a mis en balance selon un équilibre exemplaire d’une prise en compte à part égale des trois piliers du développement durable", se félicite la direction. Ce travail a abouti à sept scénarii. Ceux qui n'ont pas été retenus ont été jugés, soit pas assez impactants en termes de réduction des nuisances sonores, soit trop risqués pour l’activité économique.

"Le scénario choisi limite le recul de l’activité de l’express à 0,6 %"

À ce titre, le fret en général, dont le fret express en particulier, était le plus concerné. "L’étude calcule que le scénario choisi limite le recul de l’activité de l’express à 0,6 %", souligne Frédéric Velter, directeur adjoint de l’EuroAirport Bâle-Mulhouse. À l’inverse, un couvre-feu, soit l’interdiction complète de vols de 23 h à 6 h que réclament les associations de riverains, aurait menacé 824 emplois selon l’étude, dont 106 chez les transporteurs express.

Prêt pour 2021

Les mesures entérinées "aboutissent à un gain acoustique déjà considérable, de 6 à 11 décibels de moins", appuie Frédéric Velter. Elles représenteraient un millier de vols en moins en année normale… ce que 2020 ne sera pas, l’aéroport s’attendant à une chute de 80 % de son trafic passagers.
L’EuroAirport avait déjà adopté ces dernières années d’autres dispositions contre le bruit, comme une incitation financière à l’utilisation d’avions de dernière génération moins bruyants et moins polluants. Il soumet à présent son plan complémentaire aux autorités, dans l’objectif de le rendre opérationnel dans un an.
En 2019, le nombre de mouvements commerciaux pour le trafic passagers et de fret a augmenté de 3,4 % sur la plateforme (81 533 mouvements). Bâle-Mulhouse a accueilli 9 millions de passagers en l'an passé (+ 6 % par rapport à 2018) alors que son activité de fret a diminué pour atteindre 106 075 tonnes au total (- 3,7 %). Le fret tout cargo a enregistré un recul de 14 % pour s’établir à 13 518 tonnes. Le fret avionné a atteint un volume de 44 530 tonnes (- 5,9 %). Le fret express a progressé de 2 % pour s’établir à 48 027 tonnes.

Mathieu Noyer

Vendredi 26 Juin 2020



Lu 131 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal