Bilan mitigé pour la charte "Objectif CO2"


À l'initiative de l'Ademe, du ministère des Transports et de fédérations professionnelles du transport routier, la charte "Objectif CO2, les transporteurs s'engagent" célèbre son cinquième anniversaire cette année. Reconnue pour sa pertinence et son rôle catalyseur, son impact sur la réduction des émissions de CO2 du secteur demeure toutefois limité.


© Ademe
© Ademe
Lancée fin 2008 dans le transport routier de marchandises puis étendue en septembre 2011 aux voyageurs, la charte Objectif CO2 fédère aujourd'hui plus d'un millier d'entreprises*. L'évaluation réalisée par AJI-Europe pour le compte de l'Ademe confirme "son rôle de catalyseur très fort pour les PME et TPE" mais souligne que "le comportement des grands transporteurs en termes de réduction d'émissions de CO2 n'aurait pas été très différent si la démarche n'avait pas existé". Globalement, le dispositif "a permis à l'ensemble des transporteurs adhérents d'étoffer et de structurer leurs actions", et enregistre un taux élevé de réengagement après une première période de trois ans.

Premiers résultats

Au-delà, son impact quantitatif sur la filière est contrasté. Aujourd'hui, la charte a été signée par 2 % des entreprises du secteur mais couvre 18 % de la flotte de véhicules du transport routier français. Grâce à elle, la réduction des consommations et des émissions de CO2 est estimée entre 2,2 et 3,6 % au terme des trois années d'engagement. La contribution de la charte à la réduction des émissions de CO2 du transport routier s'élèverait à 0,5 % des émissions de tous les poids lourds circulant en France. L'impact commercial est enfin moins important qu'escompté : "L'adhésion ne semble pas apporter d'avantages concurrentiels marquant par rapport aux donneurs d'ordres".

Ouverture aux chargeurs

Si le dispositif n'est pas remis en cause, dix-sept recommandations sont formulées dans le but d'accroître son impact sur le secteur. Parmi les priorités identifiées, AJI-Europe suggère la création d'une labellisation, la définition d'objectifs chiffrés et une nouvelle campagne de sensibilisation pour maximiser les (re) engagements. Au plan organisationnel, le consultant suggère de "rationaliser l'organisation du dispositif et de diffuser plus largement les bonnes pratiques en région, de diversifier ses sources de financement et de déléguer une partie  de sa gestion - assurée actuellement par l'Ademe, les Dreal et les organisations professionnelles - à des tiers". Prévue par l'Ademe, l'ouverture du dispositif aux flottes propres des chargeurs et aux collectivités locales fait partie des recommandations du consultant.

* 90 % dans le transport routier de marchandises, 10 % en voyageur

Érick Demangeon

Mardi 4 Février 2014



Lu 880 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy