Biocoop refond son schéma logistique


Après Damazan et Noves, c’est à Ollainville que Biocoop a lancé la construction de son nouvel entrepôt. Aménagée par Barjane et Spie Batignolles Immobilier, cette future plateforme illustre la réorganisation logistique engagée par le distributeur en France.


Future plateforme Biocoop à Ollainville dans l’Essonne © Barjane
Future plateforme Biocoop à Ollainville dans l’Essonne © Barjane
Leader de la distribution alimentaire biologique en France depuis plus de trente ans, Biocoop enregistre une croissance soutenue. Après l’ouverture de 52 nouveaux points de vente en 2016, son chiffre d’affaires a progressé de 25 % pour se hisser à 950 millions d’euros. Cette dynamique se poursuit puisque le distributeur annonce l’ouverture d’une soixantaine de magasins cette année portant son maillage national à près de 500 sites.

"Opérationnel à compter de l’été 2018 avec 250 salariés"


Cette montée en puissance s’accompagne d’une refonte de sa logistique. En l’espace de quatre mois, la construction de trois nouvelles plateformes a été lancée dont celle de 22.000 m2 à Damazan, dans le Lot-et-Garonne avec Bâtir France Ingénierie, filiale de Spie Batignolles Immobilier. Dans la foulée, Biocoop a posé le 27 octobre la première pierre de son futur bâtiment à Noves, dans les Bouches-du-Rhône. Confiée à Barjane et à GSE, la réalisation de cet entrepôt de 24.000 m2 construit selon les normes Iso 14.001 et HQE Excellent s’achèvera à l’été 2018 comme celui de Damazan. Il comprendra notamment une chambre froide et une centrale électrique en toiture d’une puissance de 1,8 MWc.

Triple certification

Ce lancement de nouvelles plateformes logistiques s’est confirmé le 8 décembre avec la pose de la première pierre d’un futur site de 28.000 m2 à Ollainville dans l’Essonne, à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Paris. Sur l’emplacement d’une ancienne briqueterie, son aménagement soumis à une charte "Chantier vert" a été confié à Barjane et Bâtir France Ingénierie sur les plans de l’architecte Jean-François Carlo. Dans ce cadre, 43.000 tonnes de matériaux de déconstruction concassés seront réutilisés évitant l’émission de près de 150 tonnes de CO2 pour l’évacuation des gravats. Opérationnel à compter de l’été 2018 avec 250 salariés, le bâtiment vise une triple certification : Iso 14.001, HQE Excellent et BiodiverCity.

Érick Demangeon

Mardi 12 Décembre 2017



Lu 1313 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse